Ouverture du 13ème salon aéronautique de Dubaï

Ce dimanche, ce salon incontournable ouvre ses portes au Dubai World Central, à une cinquantaine de kilomètres du centre-ville. Ce salon est très convoités par les industriels européens de l'aéronautique. Ils sont devenus très dépendants ces dernières années des commandes des pays du golfe qui constituent leur premiers clients. Quelque 150 avions seront sur le statique et plus de 1 000 exposants participeront à l'événement.



Ouverture du 13ème salon aéronautique de Dubaï

Emirates est de loin le premier client de l'A380 avec près de 90 avions commandés dont 38 déjà en ligne. Airbus doit engranger de nouvelles commandes pour garantir la rentabilité du programme.


De son côté, Qatar Airways est la compagnie de lancement du tout nouveau A350 qui a fait son premier vol en juin dernier. Cette dernière a effectué une commande de 80 appareils d'un seul coup.


Des achats occidentaux


Boeing n'est pas en reste et présentera son nouveau 777X, la version très long courrier du triple 7. Côté militaire, les Etats de la région, achètent ce qui se fait de mieux, aux Etats-Unis, en Grande Bretagne et en France.


Le contrat Rafale annoncé en 2009 ne s'est toujours pas concrétisé. Mais les Emiriens ne sont pas pressés. Ils disposent, dors et déjà, de près de 80 F16 et plus de 60 Mirage 2 000 très modernes.


Des liens forts entre la France et les Emirats


La France et les Emirats sont liés par un accord de défense renforcé depuis 2008. L'industrie française d'armement réalise plus de 20 % de ces ventes dans la région.

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Ledrian effectuera sa 6ème visite aux Emirats Arabes Unis, à l'occasion de ce salon. En juillet dernier, la France a décroché un important contrat dans le secteur spatial avec la fourniture de 2 satellites d'observation militaire Falcon Eye pour 800 millions d'euros.

 

 


Rfi.fr

Dimanche 17 Novembre 2013 - 10:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter