Ouverture du 13éme sommet des chefs d’’Etat et de gouvernement de l’Oci à Istanbul

Le 13e sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) s’est ouvert jeudi, à Istanbul (Turquie). Le président de Macky Sall prend part à ce sommet à coté de son homologue de la Turquie Recep Tayyip Erdogan.



Ouverture du 13éme sommet des chefs d’’Etat et de gouvernement de l’Oci à Istanbul
Le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement se poursuivra jusqu’à demain vendredi, au Centre des congrès d’Istanbul.
Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, invité du président turc, est à Istanbul depuis mercredi pour les travaux du sommet.
 
Macky Sall est arrivé jeudi matin au centre abritant les travaux du sommet, en même temps que ses homologues des autres pays membres de l’OCI et les délégations qui les accompagnent.
Les travaux préparatoires de la réunion des chefs d’Etat et de gouvernement ont démarré dimanche, sur le thème : "L’unité et la solidarité pour la justice et la paix".

Des délégations venues des pays membres de l’OCI ont pris part aux travaux de cette rencontre préparatoire du 13e sommet. Des hauts fonctionnaires des Etats membres de l’institution intergouvernementale y ont participé. Ils devaient adopter le programme de travail préparatoire de la réunion ministérielle et adopter un rapport final de leur rencontre, dont les travaux se sont poursuivis jusqu’à lundi, avec l’élection des membres de la Commission permanente indépendante des droits de l’homme (CPIDH), un organe de l’OCI. Les ministres des Affaires étrangères des pays membres, dont le Sénégalais Mankeur Ndiaye, se sont réunis mardi.
 
Au menu de leurs discussions figuraient "la cause de la Palestine, le conflit arabo-israélien, les différends qui secouent le monde islamique et la migration, la situation des communautés locales musulmanes dans les pays non membres de l’OCI et la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent".
 
Les ministres se sont penchés également sur "les questions de l’islamophobie et de la situation humanitaire dans le monde islamique, ainsi que le nouveau plan décennal 2015-2025 de l’OCI". Les conflits armés en Syrie, au Yémen, en Libye, en Afghanistan, en Somalie, au Cachemire et en Bosnie-Herzégovine faisaient partie des sujets à discuter, tout comme le différend entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.
 
Le secrétaire général de l’OCI, Lyad Ameen Madani, et le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, ont prononcé des allocutions, lors de cette réunion ministérielle.
Dans son allocution M. Madani a évoqué les "défis et crises qui ne cessent de croître" dans le monde musulman et a invité les dirigeants de l’organisation intergouvernementale à instaurer la paix dans les pays affectés.
 
Le ministre turc des Affaires étrangères a assuré que le monde musulman allait faire "des efforts majeurs" pour éliminer les obstacles à la paix et la sécurité dans le monde. M. Çavuşoğlu a aussi appelé les musulmans à faire leur autocritique pour essayer de comprendre "pourquoi le monde islamique connaît des problèmes de coexistence". 

Khadim FALL

Jeudi 14 Avril 2016 - 12:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter