Overdose Médiatique



Overdose Médiatique
Il est navrant aujourd’hui, de constater à travers les medias – presse écrite ou parlée – une sur-médiatisation de certaines «élites» censées être le fleuron de la République et du pays, aussi bien chez les gouvernants que chez les acteurs de la vie politique, fussent-ils de médiocres porteurs de voix.
      
 Et pourtant, le Sénégal regorge d’un important potentiel humain, de patriotes au background impressionnant, de gens au cursus scolaire et au parcours professionnel éminents et qui, dans l’anonymat, ont contribué à façonner le destin de ce pays et à consolider l’édifice !

 Mais il est désolant qu’à travers les émissions porteuses de débats – face à face ou débats pluriels – ce soient toujours les mêmes faciès qui alimentent les pages des journaux et assiègent les plateaux des chaînes de radio ou de télévision.

 Alors, le lecteur, l’auditeur et le téléspectateur sont-ils contraints de boire jusqu’à la lie cette potion magique qu’on leur sert à longueur de journée et qu’ils ingurgitent, malgré eux, faute de trouver mieux, si ce n’est par le biais de la presse internationale, qui apporte ainsi un certain baume dans la délectation des idées, agitées ici et là, et qui nourrissent la curiosité intellectuelle de cet homme nouveau – partie intégrante de ce vaste village planétaire, lequel crée des relais entre les peuples et ouvre d’heureuses perspectives pour leur bien-être.

Mais, hélas, nous avons affaire à de piètres débatteurs qui réagissent toujours  ou de façon négative voire nihiliste ou avec emphase et dithyrambe, l’injure à la bouche, dans une ambiance délétère où l’insolence, l’impudence voisinent avec la médiocrité et l’incurie.
 
De grâce, hommes des medias – directeurs de publication,   rédacteurs en chef et journalistes en charge de certains desks, épargnez-nous les mêmes rengaines et litanies ! Epargnez-nous ce dévergondage des idées ! Epargnez-nous cette sauce indigeste que l’on peut retrouver à la table de plusieurs medias au cours de la même journée ou au long d’une même semaine, avec souvent le même invité qui parade avec forfanterie et niaiserie !
 
Allez vers les autres Sénégalais, toutes ces élites peu friandes de politique, brillantissimes intellectuels qui cogitent sans désemparer et qui, tapis dans l’ombre, jouent avec humilité et modestie leur partition ! Ces gens anonymes ont tant de choses à nous apprendre grâce à leurs expériences multiformes, leur expertise, leur savoir-faire et leur savoir-être.
 
Alors, assez ! Assez de cette caste de politicards invétérés ! On en a marre et il est temps que cessent ces cirques médiatiques !

Cette contribution pourrait assurément choquer,  par  endroits,  certains  faux  dévots  et autres âmes ingénues. Mais c’est le S.O.S. d’un «fan» des médias, qui étale enfin sa  vérité nue.

Regardons-nous en face ! Nous conviendrons qu’à travers ces lignes, n’aura été exprimée tout haut que l’indignation tue de bon nombre de citoyens. Halte à l’overdose médiatique !


Moussa MBAYE, ancien Proviseur

Moussa MBAYE

Mardi 27 Août 2013 - 20:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter