PDS : Diagne Fada futur ex libéral ?

Modou Diagne pourrait faire les frais de son obstination. En effet, le président du Conseil départemental de Kébémer qui, une nouvelle fois, a gagné le droit de présider aux destinées des libéraux et démocrates eu sein de l’Assemblée nationale, risque d’essuyer la colère de ses «frères» de parti qui ont actionné la Commission de discipline pour statuer sur son cas.



PDS : Diagne Fada futur ex libéral ?
La commission de discipline du Parti démocratique sénégalais (Pds) est-elle le dernier recours trouvé pour avoir la tête de Modou Diagne Fada ? Certains sont tentés de répondre par l’affirmative. En effet, cette instance a été saisie pour statuer sur le cas de l’enfant de Darou Moukhty, suite à sa victoire pour diriger le Groupe parlementaire des libéraux et démocrates.
 
Cette instance dirigée par Abdoulaye Faye n’a pas mis de temps pour se mettre au travail. En effet, ses membres ont déjà tenu une première réunion d’évaluation : «Nous avons tenu une réunion pour évaluer la situation, parce que nous avons été saisis par le secrétaire général national, Me Abdoulaye Wade. Nous avons examiné la situation, mais nous n’avons fait que commencer le travail qui va se poursuivre dans les prochains jours», a déclaré Cheikh Sadibou Fall, le rapporteur de la commission de discipline du Pds, qui s’empresse, cependant, de préciser que «rien n’a été décidé pour le moment».
 
Mais les choses sont déjà claires dans la tête de certains cadres libéraux, qui eux, sont d’avis que Diagne Fada n’est plus membre de leur formation politique : «il n’y a même pas besoin que la commission de discipline se réunisse sur le cas Modou Fada, parce qu’il s’est déjà auto-exclu», a soutenu un responsable du Pds. Qui conclut : «quelqu’un qui s’allie avec notre adversaire n’a plus rien à faire au Pds, il sera exclu». 

Ousmane Demba Kane

Jeudi 15 Octobre 2015 - 09:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter