PDS-La commission de discipline recule: Wade plie devant Fada et Cie

Modou Diagne Fada et Cie ont eu gain de cause, eux qui avaient dit qu'ils ne se présenteront pas devant la commission de discipline du Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Wade a tout simplement reculé.



Me Madické Niang a réussi là où Karim Wade et même Awa Diop ont échoué. Après le fumeux face-à-face entre Wade et les réformateurs dirigés par le président du groupe parlementaire des Libéraux et Démocrates accusé d’avoir reçu de l’argent du président Macky Sall, le Pape du Sopi n’avait pas tardé à actionner la commission de discipline pour mener l’enquête et faire la lumière. Et malgré les larmes de la présidente des femmes libérales, Awa Diop et l’appel à la cohésion du célèbre détenu de la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss qui a même reçu des frondeurs notamment Khafor Touré et Mamadou Lamine Keïta, deux signataires du mémorandum, le président de ladite commission avait déclenché la procédure en envoyant les convocations.


 
Dès réception du fameux document, des réformateurs sous la houlette du porte-parole des signataires du mémorandum, Aliou Souaré entendaient porter plainte. Ce, d’autant plus que ces derniers ne reconnaissent pas la commission de discipline. C’est dans ce contexte que Me Madické Niang est intervenu. «Le médiateur interne du PDS a pris l’initiative de proposer au Secrétaire général national de différer les procédures initiées par la commission de discipline du parti afin de lui permettre de jouer sa partition. Le Secrétaire général national ayant marqué son accord, toutes les procédures initiées sont suspendues jusqu’à nouvel ordre », communique le coordonnateur du PDS, Oumar Sarr.


Au PDS, l’heure est à la médiation dans la mesure où l’ancien ministre de la Justice sous Wade tout comme d’autres responsables vont rencontrer toutes les parties pour arrondir les angles. 


Vendredi 19 Juin 2015 - 08:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter