PDS : Modou Diagne Fada en «danger» !

Modou Diagne Fada serait-t-il menacé en tant que président du groupe parlementaire des «Libéraux et démocrates» ? On serait tenté de le croire d’autant plus que certains hauts responsables du Parti démocratique sénégalais, proches de Me Abdoulaye Wade travaillent sans relâche pour que cela arrive.



Certains dignitaires du Parti démocratique sénégalais (Pds) ne veulent plus de Modou Diagne comme président de leur groupe parlementaire. Cette bataille feutrée fait suite à la fronde initiée par le président du Conseil départemental de Kébémer pour imposer la restructuration de leur parti. Apparemment cette action est restée au travers de la gorge de certains de ses camarades de parti qui avaient donné le ton au lendemain de l’adoption de la loi modifiant le règlement intérieur de l’Assemblée nationale.

En effet, comme nous l’indique l’observateur, Babacar Gaye le porte-parole de ce parti s’était félicité de la démission de Mamadou Lamine Diallo du groupe parlementaire de la majorité présidentielle et avait conseillé autres parlementaires de suivre son exemple, lui qui a montré que «tous les députés ne sont pas des politi-chiens »

Babacar Gaye qui s’était exprimé sur sa page Facebook avait écrit à propos de Mamadou Lamine Diallo : «Hier dans les couloirs de l’Assemblée nationale, dans nos discussions, il laissait transparaitre un sentiment de honte et de dégoût. Son exemple devrait être suivi pour l’avenir. D’autant plus que le groupe parlementaire ne procure que des avantages matériels et financiers qui n’ont aucun rapport avec les intérêts des populations que le député est censé représenter. Tous les députés attachés aux valeurs de République et de la Démocratie, et Dieu sait qu’ils sont nombreux, devraient reprendre leur liberté en démissionnant de leurs groupes parlementaires respectifs. Cela aurait le mérite de laisser à l’Apr et au Président Macky Sall, la seule responsabilité de cette incongruité d’une Assemblée nationale avec un seul groupe parlementaire»

Cette sortie de Babacar Gaye découlerait, selon des sources, du plan ourdi contre Modou Diagne Fada. En effet, des proches de l’ancien président de la République qui se réunissent chaque semaine «travaillent » des députés qui leur sont fidèles pour que ces derniers démissionnent le moment venu. Ainsi, en accord avec le nouveau règlement intérieur de l’Assemblée nationale, Fada ne pourra plus constituer un groupe parlementaire.
 

Ousmane Demba Kane

Mardi 14 Juillet 2015 - 10:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter