PDS: «Une sommation interpellative sera envoyée à Abdoulaye Faye», (réformateur)

Entre le groupe des réformateurs et le reste du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), la bataille atteint un autre niveau. L’exclusion de Modou Diagne Fada prononcée depuis vendredi par le secrétariat national qui s’est appesanti sur les travaux de la commission de discipline, l’adversaire contre-attaque. Et une sommation interpellative sera incessamment envoyée à Abdoulaye Faye qui préside la commission de discipline.



PDS: «Une sommation interpellative sera envoyée à Abdoulaye Faye», (réformateur)
Il faut dire que le groupe des réformateurs autour de Modou Diagne Fada ne badine pas. «Nous avons décidé d’envoyer une sommation interpellative à Abdoulaye Faye pour constater la prétendue exclusion de Modou Diagne Fada parce que nous avons entendu le président Abdoulaye Faye dire que les textes de notre parti n’ont pas prévu la notification », s’inscrivent-ils.  Et à Abdoulaye Faye président de la commission de discipline, ils rappellent que ladite «commission (de discipline) n’existe pas dans le règlement intérieur du parti». Seuls le Secrétariat national et le Comité Directeur (CD) y sont consignés.
 
Selon les frondeurs, «la commission de discipline est une structure hybride qui n’existe nulle part dans les textes du PDS». «Le bon sens voudrait quand même qu’au-delà des textes quand une personne est sanctionnée  qu’un acte administratif lui soit notifié », marquent-ils. Et de conclure sur la Rfm: «Nous avons constaté une exclusion illégale parce que l’instance qui l’a prononcée est illégale et une instance illégale ne peut prendre qu’une décision illégale ». La sommation sera incessamment envoyée «dès lors qu’Abdoulaye Faye dit qu’il n’y aura pas de notification». 


Mardi 20 Octobre 2015 - 12:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter