PDS : la FNCL aux côtés de Wade



La Fédération Nationale des Cadres Libéraux (FNCL)  s’est réunie à la permanence nationale Omar Lamine Badji, à l’effet «d’examiner la situation politique nationale et la vie du parti. Appréciant  la situation politique nationale, la FNCL se réjouit de la libération par relaxe pure et simple de son Secrétaire General, le frère Abdou Aziz Diop et de sa co-accusée, la sœur Aida Ndiongue. Et dénonce encore une fois la procédure fantaisiste qui leur a valu 18 mois de détention préventive. La FNCL salue l’indépendance des juges auteurs de cette courageuse décision et invite les autres juridictions en charge des dossiers de nos frères et sœurs injustement emprisonnés dans les différents centres de détention à suivre leur exemple ».
 

Sur le même registre, les cadres libéraux invite «l’Etat du Sénégal à la sérénité et au respect de ses engagements internationaux en suivant l’avis et les recommandations du groupe de travail des nations unies sur le caractère arbitraire de la détention de notre frère Karim Wade. La FNCL exige réparation et appelle les sénégalais à une grande mobilisation pour la libération de Karim WADE.
 

Par ailleurs, la FNCL constate la dégradation continue de la situation socio-économique nationale caractérisée par la paupérisation croissante du monde rural et la famine qui prévaut dans l’Est du pays » et «dénonce la recrudescence des coupures d’eau et d’électricité qui indispose quotidiennement les foyers et hypothèque le sort des petites et moyennes entreprise, la démolition sauvage et sans sommation des maisons de la Cite TOBAGO. Les avocats, membres de la FNCL se portent volontaire pour défendre les victimes de cette opération malheureuse du gouvernement.

 
Abordant le second point de l’ordre du jour relatif à la vie du parti, les libéraux ont proposé «une résolution forte pour réitérer et consolider les positions officielles du parti et se les approprier » : la FNCL réaffirme sa loyauté et sa gratitude au frère Secrétaire Général National, Me Abdoulaye WADE et lui renouvelle sa gratitude pour sa générosité et sa disponibilité entière à accompagner le parti jusqu’ au moins après la prochaine élection présidentielle, réaffirme son soutien au candidat du parti, le frère Karim Meissa WADE, s’engage inlassablement à ses côtés pour assurer la victoire du Parti à la prochaine élection présidentielle, laisse au frère Secrétaire General National, seul habilité, la latitude de choisir le moment opportun pour aborder toutes questions relatives aux renouvellements des structures du Parti Démocratique Sénégalais (PDS).


Elle condamne ainsi toute initiative qui n’est pas en adéquation avec le calendrier du parti ou qui ne rentre pas sous la bénédiction du frère Secrétaire Général National, Maitre Abdoulaye Wade, eu égard au statut de personnage historique de celui-ci. La FNCL dans un communiqué parvenu à Pressafrik.com appelle «les responsables et militants à l’apaisement, au rassemblement et a l’unité  autour du frère Secrétaire General National pour la reconquête du pouvoir afin d’abréger les souffrances et les frustrations du peuple sénégalais ».


Etaient présents :
 
1-            Abdoulaye Ba Nguer ;
2-            Adama Fall ;
3-            Assane Ba ;
4-            Abdou Khafor Touré ;
5-            Mame Gamou Faye ;
6-            Hawa Abdoul Ba ;
7-            Charles Diaw ;
8-            Djibril Beye ;
9-            Mamadou Lamine Keita ;
10-         Eliasse Basséne ;
11-         Yatma Samb ;
12-         Mansour Ndiaye ;
13-         Ma Anta Mbow ;
14-         Bachir Diawara ;
15-         Waly Albert Ndong ;
16-         Mamadou Bassirou Kébé ;
17-         Saliou Sagna ;
18-         Amadou Lamine Faye ;
19-         Pape Biram Ndiaye ;
20-         Amadou Ameth Ndir ;
21-         Badara Ndiaye ;
22-         Mamadou Aissa Ndiaye ;
23-         Ousseynou Goumbala ;
24-         Ngouda Dione ;
25-         Abdoulaye Seydou Sow ;
26-         Abiboulaye Sy ;
27-         Mayoro Faye ;
28-         Mame Ndiomé Dieng Fall ;
29-         Ndéye Gaye Cissé ;
30-         Valdiodio Diouf ;
31-         Oumou Bayla Sow ;
32-         Ousmane Diouf.


Jeudi 11 Juin 2015 - 23:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter