PHOTOS - IPad Air, la dernière tablette d'Apple présentée, des nouveaux MacBook Pro et Mac Pro



PHOTOS - IPad Air, la dernière tablette d'Apple présentée, des nouveaux MacBook Pro et Mac Pro

APPLE - Loin du grand chambardement de septembre quand Apple présentait sa nouvelle gamme d'iPhone, la firme a procédé mardi 22 octobre au rafraîchissement de son célèbre iPad, désormais baptisé iPad Air. Plus fine, plus légère et dotée, la tablette star tentera de conserver sa part de marché dans un secteur en plein essor.

Toujours plus cher que les concurrents de Google (Nexus) ou d'Amazon (Kindle Fire), l'iPad glanait 32,4% du marché au deuxième trimestre 2013, contre 60,3% sur la même période de 2012. Pire, les ventes de tablettes du groupe ont reculé (-14,1%). Samsung, l'éternel rival coréen, a vu quant à lui sa part grimper de 7,6% à 18% grâce aux performances de ses Galaxy Tab.


L'iPad Air, la nouvelle star des tablettes

La mise à jour de l'iPad "classique" est probablement la plus importante depuis 2010, mais ne profite pas d'une réelle évolution technologique. La tablette prendra le nom d'iPad Air, comme pour la gamme d'ordinateurs ultra-fins, en affichant un poids de 450 grammes et une épaisseur 20% plus fine que la précédente. À partir de 499 dollars, disponible dès le 1er novembre.

La tablette est certes très réussie, mais à part être plus fine et légère... il n'y a pas grand chose d'autre à dire. Ah si, l'iPad Air est plus puissant (puce A7, 64 bits), mais on s'y attendait. Pas de nouvelles fonctionnalités, ni un clavier solide dans le style de la Surface de Microsoft. On a déjà beaucoup dit qu'Apple manquait d'imagination, mais l'entreprise le confirme à nouveau. Pire: la pomme n'a même pas choisi d'embarquer le lecteur d'empreintes Touch ID qui fait le succès de l'iPhone 5s.


Concernant l'iPad Mini, on note l'arrivée de l'écran Retina... et c'est tout si l'on excepte un petit gain de puissance. Seul le prix connaît une vraie évolution, en passant de 329 dollars à 399 dollars. "Ces produits incroyables sont de superbes exemples du type d'innovations que seul Apple peut offrir", a indiqué Tim Cook à la fin de son speech...


Du nouveau pour les ordinateurs Mac

Apple a ensuite présenté son système d'exploitation Mac OS X Mavericks, dans la plus pure tradition des moutures précédentes. Outres les gains de productivité, il sera proposé dès maintenant au téléchargement... gratuitement. Apple s'est d'ailleurs amusé en comparant le prix de Windows 8 Pro (199 dollars). Le logiciel servira de rampe de lancement aux nouveaux ordinateurs de la firme, qui avaient bien besoin d'une cure de jeunesse.


Le MacBook Pro Retina va enfin héberger le micro-processeur Haswell, comme on le pressentait. Ce détail a son importance car les puces d'Intel offrent un gain d'autonomie énorme: vous aurez enfin la possibilité de tenir 9 heures en lecture vidéo sans recharge électrique sur un ordinateur puissant. La Roll's du secteur (13 ou 15 pouces) sera disponible immédiatement à partir de 1299 dollars, soit 200 dollars de moins qu'avant.

Enfin, l'étonnant Mac Pro a été dévoilé en détails. Doté d'un design novateur, l'ordinateur surpuissant destiné aux professionnels avait déjà attiré l'attention lors du teasing de juin. Il est disponible en décembre pour la "modique" somme de 3000 dollars. La puissance a un coût, mais Apple l'assure: c'est "made in USA".

 


Mercredi 23 Octobre 2013 - 14:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter