PHOTOS & VIDEOS - Proches et militants d'Ousmane Ngom déboussolés n'excluent pas de passer à l'action

Depuis l’annonce par la presse de l’interpellation de l’ancien ministre de l’Intérieur et responsable libéral à Kolda, tous ces proches, militants et responsables libéraux ont afflué vers le tribunal régional de Dakar. Ils sont nombreux à se masser devant la grande cour comme devant les salles d’audience. Tandis que les responsables ont le téléphone collé à l’oreille d’autres passent le temple de dame Justice au crible.



«Depuis 11h, nous sommes là, on a fait toutes les salles, tous les bureaux des procureurs on ne l’a pas vu. Ils vont éclairer notre lanterne ou on va passer à l’action», témoigne et avertit un responsable du Parti démocratique Sénégalais (Pds).
 
Dans la cour du tribunal de Dakar, Mamour Cissé, le responsable des jeunes du PDS, Bara Gaye, la député, Gnagna Touré semblent déboussoler. Entourés par les militants, ils cuisinent les agents et connaissances au tribunal, avocats et autres. 
 
Las de chercher, des groupuscules de jeunes et femmes psalmodient : «ils ne l’ont pas gardé ici, allons à la section de recherche de la gendarmerie située à Colobane». Certains ne peuvent contenir leur colère et réclament des actions spontanées.
 
PressAfrik.com qui suit de près ce dossier vous livre dans quelques heures des éléments sulfureux des conditions d’interpellation de Me Ousmane Ngom et quelques détails de son audition.
 




Jeudi 21 Juin 2012 - 10:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter