PLUS DE 5,3 MILLIONS D’ELECTEURS AUX URNES CE DIMANCHE : Une question de vie ou de mort politique pour la plupart des ténors politiques locaux

Plus de 5,3 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour élire ce dimanche 28 028 conseillers municipaux et départements. Ces élections représentent un enjeu majeur pour les ténors du parti présidentiel et les autres forces politiques sénégalaises. Les vainqueurs seront sans doute promus. Les vaincus risquent de perdre leurs postes et mêmes leur avenir politique. A titre d’exemple, Khalifa Sall à qui la rumeur prête des ambitions présidentielles devra batailler ferme pour battre le Premier ministre Mimi Touré. S’il perd Dakar, il lui sera difficile de rebondir. Le chef du gouvernement qui déjà contesté dans son parti a l’obligation de gagner Grand Yoff pour espérer conserver son fauteuil.
Idrissa Seck qui a toujours laminé ses adversaires à Thiès devra encore démontrer qu’il est le maitre de la cité du rail. S’il perd sa ville, ses ambitions présidentielles seront sérieusement écornées surtout avec ses défaites lors des présidentielles de 2007 et 2012.
Les ministres, directeurs généraux et président de conseil d’administration sont sur le qui-vive. Macky Sall avait déjà mis en garde. « Les perdants seront sanctionnés », avait-il averti lors d’une réunion du secrétariat politique de l’Apr.
C’est ce qui explique la détermination affichée par les forces en lice. Et le dernier mot revient aux citoyens qui sont déjà dans les bureaux de vote pour trancher entre les 2700 listes en compétition.





Dimanche 29 Juin 2014 - 11:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter