PS : Idrissa Diallo tire sur Tanor et adoube Khalifa

Après une accalmie dans les attaques contre Ousmane Tanor Dieng, Idrissa Diallo rompt la trêve. En effet, dopé par la victoire du camp de Khalifa Sall lors des élections des membres du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct), le maire de Dalifort tempête à nouveau contre le secrétaire général du Parti socialiste (Ps), et l’exhorte à «tirer sa révérence en politique».



PS : Idrissa Diallo tire sur Tanor et adoube Khalifa
«Ousmane Tanor Dieng a eu des insuffisances de résultats quand on lui a donné le Parti socialiste en 1996. De parti au pouvoir, il l'a amené dans l'opposition. Maintenant, qu'il suffoque dans l'opposition il se retourne contre les militants de son propre parti», fustige le maire de Dalifort sur les ondes de la Rfm.

Poursuivant ses diatribes contre le maire de Nguéniène, M. Diallo martèle : «Khalifa était donné pour mort, même par son propre parti. Là aussi, Ousmane Tanor Dieng doit se regarder dans la glace. En quoi donc, Tanor veut se mêler de certaines affaires qui ne le regardent pas. C'est parce qu'il est menacé dans son parti qu'il s'allie avec d'autres pour combattre quelqu'un de son parti», tempête-t-il.

Mais, tout ceci doit  pousser son mentor, Khalifa Sall, à assumer ses responsabilité et «à se déterminer», pour mieux «jouer son rôle de leader au sein du Parti socialiste».

Ousmane Demba Kane

Mardi 6 Septembre 2016 - 10:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter