PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



PS : Ousmane Tanor Dieng et Barthélémy Dias sur le banc des accusés

Les jeunes en rogue au Parti Socialiste (PS) où une nouvelle candidature du secrétaire général national, Ousmane Tanor Dieng ne serait pas vu d'un bon œil. Invité qu’il est à quitter la tête du parti pour la bonne et simple raison que « l’électorat sénégalais ne s’identifie plus à son offre politique », selon le porte-parole des jeunesses socialistes, Youssouph Mbow qui ne manque pas de charger le secrétaire national des jeunesses socialistes, Barthélémy Diaz qui se « prend comme Dieu le Père ».



PS : Ousmane Tanor Dieng et Barthélémy Dias sur le banc des accusés
« Pour ce qui concerne les défaites du PS en 2007 et 2012, Tanor et le seul responsable. Nous savons que l’animation interne du parti se fait. Tanor a fait le tour du Sénégal. En tant que secrétaire général de l’union régionales des jeunes socialiste de Matam, j’ai l’ai reçu à quatre (4) reprises Ce n’est pas cela qui pose problème. La question qu’on est tenté de se poser, c’est : qu’est-ce qui fait que le score du PS baisse ? A mon avis, il faut que de manière froide on analyse cela, indépendamment des responsabilités que l’on pourrait imputer aux uns et aux autres. Je dis de manière très simple, l’électorat sénégalais a rajeuni et ces jeunes électeurs ne s’identifient pas au discours et à l’offre politique d’Ousmane Tanor Dieng », est d’avis le socialiste qui est déjà tourné vers l’avenir de la formation verte.

« La question, c’est qu’elle offre politique alternative allons-nous proposer aux Sénégalais en 2017 ? », se demande Youssouph Mbow qui tente de répondre à la «véritable question » qui vaille au niveau du « PS qui regorge de cadres » selon lui à l’Instar du maire de Dakar, Khalifa Sall, cet « homme d’Etat accompli »  qui a « fini de convaincre les sénégalais », la députée et mairesse de Podor, Aïssata Tall Sall qui un « profil qui intéresse beaucoup d’apolitiques » et le ministre de l’élevage, Aminata Mbengue Ndiaye qui a « une légitimité avérée ».

« Je pense qu’autour de ces trois l’avenir du PS peut se construire », dira-t-il sur les colonnes du journal « Le Quotidien » où il ne manque pas de ruer dans les brancards sur les « agissements de Barthélémy Dias qui se prend comme « Dieu le père » au PS.
« Barthélémy Dias se prend comme Dieu le Père. Cet homme a réussi à démobiliser tous les jeunes et à créer des clans au PS. Lorsqu’il  essaie d’identifier dans le parti qui respire Tanor, qui a un regard Tanoriste ou qui a une démarche Tanoriste, il est en train de détruire le parti. A tel enseigne qu’aujourd’hui, on a des pro-Khalifa Sall, des pros-Tanor et des pros-Aïssata Tall Sall. Il a profité de son statut de secrétaire général national des jeunesses socialistes pour faire du zèle écervelé. Il est négatif. Et c’est un mensonge que de dire que Tanor a eu 11% parce que Barthélémy était en prison. Même s’il était en liberté, il allait avoir ce même score. Nous nous sommes tous sacrifiés pour que le PS ait une jeunesse battante », fulmine Youssouph Mbow qui déplore « le malheur du PS, ce ne sont pas les responsables adultes parce que Tanor, Aminata Mbengue Ndiaye, Aïssata Tall Sall et Khalifa Sall n’ont pas de problème. Ce qui est dommage, c’est que ce sont les jeunes qui créent des clans et empêchent les responsables de trouver des solutions pouvant permettre au parti d’être attractif ».


Samedi 27 Juillet 2013 - 14:37




1.Posté par foli le 29/07/2013 13:05
certes tanor peut aller à la retraite mais par contre barth dias peut relever le défis car cé un jeune performant expérimenté engagé pleines d'ambition et d'avenir

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter