PS : les jeunes se regardent toujours en chiens de faïence, Tanor crée une commission ad hoc pour sévir

Le secrétaire général national du Parti Socialiste (PS), Ousmane Tanor Dieng a beau brandir la menace d’une commission ad hoc. Ce, pour mettre fin aux sorties de plus en plus acerbes des jeunes de la formation verte, la guerre de positionnement en vue de sa succession ou de son maintien à la tête du parti fait toujours rage entre le camp des pro-Tanor et pro-Khalifa Sall qui se regardent toujours en chiens de faïence.



PS : les jeunes se regardent toujours en chiens de faïence, Tanor crée une commission ad hoc pour sévir

Et c’est le porte-parole des jeunesses socialistes, Youssouph Mbow qui,  après sa première sortie de la semaine dernière à travers laquelle, il avait tenu Ousmane Tanor Dieng pour l’unique responsable de la baisse du score du PS aux deux dernières élections présidentielles de 2007 et 2012 et qu’à cet effet, il se devait de quitter la secrétariat national au profit d’autres responsables comme Aminata Mbengue Ndiaye, Aïssata Tall Sall ou l’actuel maire de Dakar, Khalifa Sall, « cet homme d’Etat », remet de l’huile sur le feu en chargeant de nouveau sur le secrétaire général national des jeunes socialistes.

« Barthélémy Dias n’est pas habilité à m’entendre » souligne Youssouph Mbow sur les colonnes du journal « Le Quotidien » qui précise que Tanor Dieng qui prend très au sérieux les prises d’armes entre les jeunes de son parti a décidé de créer une commission ad hoc composée du doyen Abdou khadre Cissokho (président), Mamadou Mbodj Diouf et Barthélémy Dias qui auront en charge d’entendre ce lundi le fameux Youssouph Mbow , Pape Sow (Sg des convergences socialistes), Moustapha Ndiara Faye (Sg du MEES), Aminata Diallo Thior (présidente section féminine) et Abdoulaye Diao (coordonnateur du Forum des jeunes socialistes) qui sont tous convoqués.


Samedi 3 Août 2013 - 12:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter