PSE : Après le travail sans tricher, Macky Sall appelle à la « rupture de nos mentalités »

Le successeur de Wade remet ça. Après son invite au travail et ce sans tricher dès son retour du Groupe consultatif de Paris, Macky Sall appelle « aux ruptures de nos mentalités de notre façon de faire, mais aussi de notre façon d’être ». Condition sine qua none de l'émergence du Sénégal.



PSE : Après le travail sans tricher, Macky Sall appelle à la « rupture de nos mentalités »


Le chef de l’Eta a lancé l’appel ce matin à la cérémonie de levée des couleurs nationales qui se tient le premier lundi de chaque mois, au Palais de la République. Une occasion qu’il n’a pas raté pour déclarer : « Je lance un appel à l’ensemble des forces vives de la nation, aux chefs religieux et coutumiers, aux acteurs politiques, aux citoyens, à la société civile, pour que nous nous mobilisions (…) et que à l’ horizon 2030, notre pays soit réellement un pays qu’on citera parmi les nation émergentes de l’Afrique ».


Une ambition qui « n’est pas seulement le rôle d’un gouvernement et de son président » mais qui « appelle un effort collectif », souligne Macky Sall qui poursuit à l’APS que « l’ambition n’est pas de continuer à faire ce que nous faisons, car il n’y a aucun mérite à continuer de faire ce que nous faisons sans changer de paradigme. L’enjeu et l’intérêt de ce combat c’est de nous fixer un horizon et de nous donner les moyens d'atteindre cet horizon, voilà le sens de cet appel et cela exige de notre part des ruptures de nos mentalités de notre façon de faire, mais aussi de notre façon d’être ».
 
 
Au cœur du rendez-vous de ces 24 et 25 février dans la capitale française, le Plan Sénégal Emergent (PSE) d'un coût de 10.287,6 milliards de F CFA, vise à conduire le Sénégal à l’émergence, à l'horizon 2035, en comptant sur une croissance durable de l'ordre de 7% par an, à compter de 2017. 


Lundi 3 Mars 2014 - 15:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter