PSE : Macky Sall annonce le lancement de 10 projets prioritaires au plus tard en mai 2014




Abordant le premier point de sa communication du conseil des ministres tenu hier relatif à la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent (PSE), le Chef de l’Etat a évoqué la réunion du Comité d’orientation stratégique du PSE, consacrée à la validation de l’agenda de mise en œuvre et au système de pilotage du plan. A ce sujet, le Chef de l’Etat invite :
 

- le Gouvernement, en relation avec le Ministre chargé du suivi du PSE, à prendre toutes les dispositions immédiates pour assurer le lancement des dix (10) projets prioritaires au plus tard en mai 2014, le Premier Ministre, à veiller au niveau des ministères sectoriels à l’achèvement de la conception des vingt-sept (27) projets prioritaires du Plan Sénégal Emergent, et à l’exécution des dix-sept (17) réformes identifiées.
 

Concernant la gouvernance du Plan Sénégal Emergent, le Chef de l’Etat demande à Madame le Premier ministre, en rapport avec les ministres responsables de l’exécution, d’engager le processus de sélection des chefs de projets PSE, managers aux compétences techniques avérées en vue de l’implémentation rapide des projets.
Le Président de la République invite également le Ministre de l’Economie et des Finances à prendre toutes les dispositions nécessaires à la création et à la mise en place, avant le 7 avril 2014, du Fonds Sénégal émergent.

 
Le chef de l’Etat a, par ailleurs, appelé à la mobilisation solidaire du gouvernement pour assurer le succès du lancement effectif du Plan Sénégal Emergent, tournant majeur qui exige, une communication adéquate, des concertations régulières avec le secteur privé, une appropriation générale par l’administration, dont les capacités et moyens d’actions doivent être renforcés en vue de la rendre moderne et plus performante.

 
Abordant le deuxième point de sa communication au Conseil, relatif au renouveau industriel et productif, le Chef de l’Etat a rappelé que les vingt-sept projets du PSE sont des catalyseurs à haute valeur ajoutée et à réel impact sur la création d’emplois pour tous les secteurs de production, notamment l’industrie et l’artisanat.

 
Aussi, le Président de la République demande au gouvernement d’achever la finalisation dans les meilleurs délais du Schéma directeur de Redéploiement industriel, cadre opérationnel de référence qui doit intégrer: l’aménagement attractif des territoires et la valorisation de leur potentiel, l’adaptation des produits de la formation professionnelle aux besoins des branches, la maîtrise des coûts de production, le financement et l’équipement des petites et moyennes industries (PMI) et la restructuration et la redynamisation du secteur manufacturier et des entreprises en difficultés.
 

Dans la même perspective, le Chef de l’Etat invite le gouvernement d’une part, à faire de l’artisanat un pilier de la relance de l’économie nationale, d’autre part, à associer les artisans sénégalais à l’exécution des projets du PSE, afin de créer un véritable « Label Sénégal », à même de conquérir les marchés internationaux. Concluant sa communication, le Président de la République a informé le Conseil de sa décision de recevoir, dans les prochaines semaines, les Présidents de Chambres de Commerce, d’Industries et d’Agriculture, ainsi que ceux des Chambres des métiers afin d’asseoir le renouveau productif du Sénégal, à travers la mise en œuvre consensuelle et pragmatique du PSE.


Vendredi 28 Mars 2014 - 04:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter