PSG : Blanc salue la performance de Lavezzi et juge l’adaptation de Cabaye



PSG : Blanc salue la performance de Lavezzi et juge l’adaptation de Cabaye
Avant de se déplacer à Leverkusen mardi pour les huitièmes de finale aller de Ligue des Champions, le Paris SG s’est offert une promenade de santé face à Valenciennes (3-0, 25e journée de Ligue 1) grâce à l’inévitable Zlatan Ibrahimovic et à un Ezequiel Lavezzi tranchant, auteur du premier but et à l’origine du troisième. Laurent Blanc n’a pas manqué de féliciter son attaquant argentin, marqué par le décès récent de son oncle. « C’était une soirée particulière, il m’avait dit qu’il était là pour jouer, je n’ai pas hésité à le faire jouer. Malgré l’affliction il a bien joué. Il a su faire abstraction pour livrer un bon match, marquer un but. Pour un attaquant, ça relève la prestation de marquer un but, d’être décisif. Quand un joueur l’est, le jugement sur lui est différent », a-t-il lancé. Au-delà de la performance de son international albiceleste, le technicien parisien a apprécié le comportement des joueurs qui jouent moins d’ordinaire. « Les remplaçants à la hauteur ? Autant on ne pouvait pas forcément le dire après Benfica ou après Montpellier, mais là oui. Comme je l’ai dit aux joueurs, l’entraîneur fait des choix. Quand on vous donne du temps de jeu, en début ou en cours de match, vous devez être efficace, être bons, pour vous d’abord, pour l’équipe et pour que l’entraîneur s’en rappelle. Je suis satisfait de toute l’équipe. On a eu des actions intéressantes », a-t-il souligné, ne manquant pas de saluer la première titularisation de sa recrue hivernale Yohan Cabaye (27 ans). « Yohan Cabaye va faire son trou petit à petit. Ça fait 10-15 jours qu’il est avec nous, qu’il s’entraîne. Il commence à s’adapter, à mieux connaître le groupe. Il était apte pour jouer à Monaco, mais on avait choisi de ne pas le faire débuter. Aujourd’hui, il était apte, il a démarré. Il va se fondre dans la mentalité, dans la philosophie, dans le style de jeu. Il faut lui laisser un peu de temps, mais je suis sûr qu’il va amener ce qu’il peut amener dans l’avenir », a-t-il conclu. Tous les voyants sont donc au vert au PSG. À confirmer face au Bayer. Source : Footmercato


Samedi 15 Février 2014 - 09:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter