PSG : Cavani scelle son avenir... sous conditions

Dans les colonnes de L’Équipe, Edinson Cavani a expliqué qu'il se voyait rester au Paris SG, tout en envoyant des messages forts au staff technique...



« Cet été, Edi a reçu des marques d’intérêt de grands clubs qui cherchent un avant-centre, mais il ne les a pas écoutées car la fin de saison dernière lui a donné des garanties sur son positionnement. (...) Dans ces conditions, Edi ne peut qu’être heureux à Paris ». Il y a quelques jours, dans les colonnes du JDD, Walter Guglielmone, représentant d’Edinson Cavani (28 ans), faisait en ces termes le point sur l’avenir de l’Uruguayen. Au cours d’un long entretien publié ce jeudi par L’Équipe , le buteur a confirmé cette tendance. « J’ai un contrat avec le PSG (qui court jusqu’en juin 2018) que je dois respecter. Je me sens très bien à Paris où je suis heureux et je l’ai toujours dit. J’ai juste évoqué avec le club certains détails dont je n’ai pas envie de parler », a-t-il lâché.

Les « détails » dont parle l’attaquant parisien, qui souhaite « marquer des buts, réaliser une grande saison, faire gagner l’équipe et faire progresser le club », ont filtré un peu plus tard au fil de l’interview. « Je l’ai toujours dit et je pense que toute la planète football le sait, que Cavani est un avant-centre et qu’il a fait ses preuves à ce poste. Après, Cavani présente d’autres caractéristiques qui peuvent aider son équipe, comme récupérer, donner un coup de main dans la zone défensive. C’est un plus important dont il faut tenir compte. Alors, oui, Cavani peut évoluer dans une autre position, c’est vrai. Mais j’aurais toujours un meilleur rendement en tant qu’avant-centre et je crois l’avoir démontré », a-t-il clairement indiqué. El Matador rêve donc toujours d’axe et n’a pas manqué de le répéter, désirant que Laurent Blanc reconduise son schéma proche du 4-4-2 vu en fin de saison passée.

« Je l’espère. Je pense que ce système, qui me permet de rentrer davantage dans l’axe, peut très bien fonctionner. Mais ça dépend des choix de l’entraîneur. (...) De toute façon, il sait très bien ma façon de penser. Il sait aussi quels sont mes objectifs. J’ai déjà dit à quel poste je préférais évoluer », a-t-il insisté, avouant aussi ses rêves de Ligue des Champions et ses difficultés estivales, entre les problèmes de son père et sa Copa América cauchemardesque. Un temps courtisé par l’Atlético Madrid, Manchester United et la Juventus Turin cet été, Edinson Cavani, auteur de 30 réalisations toutes compétitions confondues en 2014/15, a donc clairement affiché ses envies. À Laurent Blanc, qui selon L’Équipe tient toujours à son 4-3-3, de composer au mieux...


Footmercato

Jeudi 30 Juillet 2015 - 08:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter