PSG : Deux matchs ferme pour Thiago Silva, Leonardo suspendu à titre conservatoire

Thiago Silva a écopé d'une sanction de deux matchs ferme, mardi soir lors de la commission de discipline de la LFP. Leonardo a lui été suspendu de toutes fonctions officielles et le dossier placé en instruction.



PSG : Deux matchs ferme pour Thiago Silva, Leonardo suspendu à titre conservatoire

« Ce soir la Commission de discipline a sanctionné Thiago Silva de deux matchs ferme pour son comportement envers l’arbitre du match et nous avons placé le dossier concernant le comportement de Monsieur Leonardo en instruction. Mais, néanmoins, compte tenu de la gravité des faits, nous l’avons sanctionné à titre conservatoire dès ce soir. » Après près de trois heures de délibération, Pascal Garibian, président de la Commission de discipline de la LFP, a annoncé les sanctions prises contre le défenseur central brésilien du PSG et son compatriote, directeur sportif du club parisien, suite aux incidents ayant émaillé le match de dimanche dernier au Parc des Princes entre le PSG et Valenciennes. Pour une présumée poussette sur l’arbitre de la rencontre, Alexandre Castro, Thiago Silva a donc écopé de deux matchs ferme, soit le tarif habituel pour un joueur sanctionné d’un carton rouge direct.
 

« On ne touche pas à un arbitre »


Une sanction qui peut sembler très sévère au regard des nouvelles images visionnées mardi soir par les membres de la commission  sur lesquelles on peut voir clairement que c’est l’arbitre qui vient heurter le joueur et non pas l’inverse. « L’arbitre a été formel, à aucun moment il a précisé qu’il a été bousculé, a révélé Pascal Garibian après-coup. C’est bien le fait de l’avoir stoppé dans sa course, de l’avoir touché et agrippé son maillot qui a fait qu’il a exclu Monsieur Thiago Silva. C’est ce geste qui a été sanctionné, on ne touche pas à un arbitre et je crois qu’il est important de le rappeler. »
 

Leonardo sera convoqué


Leonardo évoquera peut-être le sujet avec les membres concernés lors de sa prochaine visite au siège de la Ligue. Le directeur sportif du PSG sera en effet convoqué d’ici la fin du championnat, ou même à l’issue de la saison de L1 (nldr : l’instruction met deux à trois semaines), donc dans tous les cas d’ici la fin du mois, pour s’expliquer sur cet après-match contre Valenciennes qui a vu le Brésilien bousculer (délibérément ou pas ?) l’arbitre, M.Castro. Leonardo, qui estimait mardi matin dans Le Parisien « avoir été agressé »  et non le contraire, a été suspendu mardi à titre conservatoire de toutes fonctions officielles par la commission, qui a mis le dossier en instruction. « Tout va se jouer lors de la convocation de M.Leonardo », a déclaré Pascal Garibian, évoquant « un curseur qui peut aller de là à là ».
 

De l'hôtel à la tribune


En attendant, les soirs de match de celui qui pourrait endosser la saison prochaines les mêmes fonctions qu’aujourd’hui au PSG mais à l’Inter Milan ne devraient pas être faciles à vivre pour l’intéressé. « Leo » devrait pouvoir s’en rendre compte dès dimanche à Gerland contre Lyon. Contre l’OL, Leonardo ne pourra pas aller aux vestiaires pour parler à ses joueurs avant le match ni à la pause. Le directeur sportif du PSG ne pourra pas non plus aller sur le terrain, y compris si le PSG venait à être sacré champion et à fêter son titre  de champion de France sur la pelouse de Gerland. Il devra se rendre directement dans la tribune sans passer par les couloirs du stade ni être au contact de ses joueurs. C'est-à-dire passer directement de l’hôtel à la tribune officielle sans pouvoir s’adresser à ses joueurs ou à l’entraîneur, Carlo Ancelotti. Le prix à payer dans un premier temps en raison de « la gravité des faits », dixit la Commission de discipline. Avant peut-être de faire passer l’envie à Leonardo, déjà en sursis pour des critiques sur l’arbitrage, de recommencer (ndlr : il encourt jusqu'à un an de suspension).  
Football365.fr/



Mercredi 8 Mai 2013 - 03:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter