PSG : Ibrahimovic prolongé en attendant Pogba ?

Dans un entretien accordé à La Gazzetta dello Sport, Mino Raiola évoque une possible prolongation de contrat de Zlatan Ibrahimovic au PSG. L'agent fait aussi de Paris une piste très sérieuse pour Paul Pogba.



PSG : Ibrahimovic prolongé en attendant Pogba ?
Née en 2012, l’histoire d’amour entre le PSG et Zlatan Ibrahimovic va-t-elle se prolonger encore pour quelques années ? Sous contrat jusqu’en 2016, le Suédois pourrait en tout cas faire durer le plaisir dans la capitale. C’est son agent, Mino Raiola, qui le dit dans La Gazzetta dello Sport ce jeudi. «Il a encore un an de contrat et peut-être qu'on va le renouveler encore», déclare l’imprésario qui écarte toute idée de départ en fin de saison alors que des rumeurs circulaient sur une envie supposée du Suédois de retourner jouer en Italie. Sur le sujet, Raiola est catégorique : «il va rester au PSG, c'est sûr».

Avec lui, les décisions sont prises année après année
Au-delà de 2016, l’avenir d’Ibra semble encore un peu flou. «Avec lui, les décisions sont prises année après année», explique Raiola. L’homme né en Italie aux passeports néerlandais et monégasque pense que son poulain n’a pas prévu de raccrocher. «A-t-il l'intention d'arrêter ? Non. Il tient parfois des propos sarcastiques à ce sujet», raconte-t-il.
Un an après son arrivée à Paris, Ibrahimovic avait prolongé d’une saison son bail contre un salaire annuel de 15 millions d’euros, soit 1,5 million de plus que ce que lui offrait son contrat initial. De loin les plus gros émoluments du club. Depuis, le fair-play financier a réduit la marge de manœuvre parisienne en termes de recrutement mais aussi de salaire. Et le joueur brille un peu moins. Longtemps contrarié par une blessure récalcitrante à un pied (talalgie), Zlatan affiche 9 buts et une passe décisive en 14 matches de Ligue 1 cette saison. A la même époque l’an dernier, il compilait 18 buts et 9 passes en 22 matches. Le PSG sera-t-il enclin à continuer à payer si cher un joueur qui aura 35 ans en 2016 et dont l’influence sur et dehors du terrain est fatalement appelée à décliner ? La question peut se poser.
Pogba comme nouveau totem ?
Egalement défenseur des intérêts des Parisiens Blaise Matuidi, Gregory van der Wiel et Maxwell, Mino Raiola met en garde, de manière implicite, le PSG contre toute envie de prolonger Ibrahimovic au rabais. «Le PSG est une chose avec lui et une autre chose sans luiC’est là que l’on se rend compte que le projet parisien n’est pas totalement accompli : lorsque vous dépendez d'un seul joueur, vous n'avez pas fait de progrès.» Un constat qu’appréciera Nasser Al-Khelaifi, toujours à la recherche du nouveau Messi qu’il voulait tant recruter en 2011. A défaut, le PSG va devoir plancher à trouver un nouveau joueur-totem pour remplacer Ibrahimovic. Et celui-ci pourrait venir de l’écurie Raiola.
Agent de Paul Pogba, l'homme d'affaires évoque aussi l’avenir du jeune milieu de terrain français dans La Gazzetta. «Combien de temps pourrais-je retenir Pogba en Italie ? Tout le monde a les cartes en main. Vous devez maintenant savoir quand les jouer. Celle du PSG est la plus naturelle. S'il veut y aller, qui pourra lui dire non ? Mais je ne sais pas si c'est une carte à jouer maintenant», confie-t-il. Pour espérer attraper la pépite dans ses filets, Paris a donc plutôt intérêt à satisfaire Raiola et donc Ibrahimovic.

Le Figaro

Jeudi 29 Janvier 2015 - 12:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter