PSG-Marseille : Les clés du match

La 13e journée de L1 prend fin ce dimanche avec le très attendu Classico entre PSG et l’OM. Les deux rivaux, au coude à coude au classement, se promettent un duel sans merci.



PSG-Marseille : Les clés du match
Reconnaissons-le ; par le passé, l’affiche entre Paris  et Marseille  a souvent été surévaluée. On se moquait de ceux qui donnaient l’appellation du Classico à cette confrontation et la mettait ainsi au même niveau que le choc de nos voisins espagnols opposant le Barça et le Real Madrid. Des moqueries légitiments car souvent, quand ce n’était pas l’écart énorme au classement qui discréditait le surnommé donné à cette affiche, c’est le spectacle proposé qui n’a pas été à la hauteur des attentes. Mais, cette année, sans vouloir imaginer que le bras de fer entre les deux meilleurs ennemis du football français puisse être aussi excitant que le grand choc de l’autre côté des Pyrénées, on a le droit de prévoir une superbe opposition entre les représentants de la capitale et ceux de la cité phocéenne. Et pour cause ; tout est réuni pour, à commencer par les parcours quasi sans faute réalisés par les deux formations depuis le début de la saison en cours.
Le grand retour d’Ibra ?
C’est simple, dans le domaine de la forme affichée, il est impossible de faire mieux puisque ce face à face va mettre aux prises le premier au classement à son dauphin. Leader avec un total de 9 victoires obtenues en 12 rencontres disputées, l’OM pouvait difficilement envisager de se présenter à cette rencontre dans de meilleures conditions. Certes, l’équipe olympienne va un peu moins bien depuis deux, trois semaines, mais il en faut plus pour altérer le moral de Nkoulou ses coéquipiers à l’approche de ce déplacement à Paris. Pour ce qui est de l’équipe francilienne, elle a eu du mal à se lancer et retrouver son niveau de l’exercice écoulé. Toutefois, elle reste toujours invaincue et sa série actuelle laisse croire à une progressive montée en puissance. En somme, dans les deux camps, on se dit que ce Classico arrive à point nommé et on se convainc du fait qu’il n’y avait pas une meilleure date pour en découdre avec le rival honni.
C’est le cas à plus forte raison au PSG puisque ce match pourrait également coïncider avec le retour à la compétition de Zlatan Ibrahimovic. Remis de sa blessure au talon, le Suédois a repris l’entrainement dernièrement et il figure dans le groupe convoqué par Laurent Blanc  pour cette partie. Si c'était un autre joueur que Zlatan, on aurait pu spéculer sur sa présence ou pas en tant que titulaire, mais un Ibra jugé opérationnel ne peut certainement pas être laissé sur le banc. C’est d’ailleurs ce que pense Marcelo Bielsa. En conférence de presse ce samedi, le technicien chilien s’est dit certain que le géant scandinave sera au rendez-vous. Est-ce de l’intox ou une manière de maintenir ses hommes sous pression ? Toujours est-il qu’un Paris avec ou sans Zlatan, ce n’est absolument pas la même chose et la tâche des Marseillais, qui s’annonçait déjà compliquée à la base, devient encore plus corsée.
Pour autant, les leaders du championnat n’ont pas pour intention de se présenter petit bras au Parc. « El Loco » ne va pas déroger à ses principes. Ceux qui ont fait son succès depuis qu’il s’est installé sur les bords de la Canebière. Même s’ils y restent sur six revers d’affilée, les Phocéens ne viseront rien d’autre que la victoire. Et ce ne sont pas les nombreuses absences déplorées (Ayew, Morel et Romao) qui changent quoi que ce soit à cet état d’esprit. En cette saison sans Ligue des Champions, l’OM n’a pas beaucoup d’opportunités pour marquer les esprits sur une seule rencontre. Et si l’emporter signifie en plus faire tomber son vieux rival et prendre encore plus le large au classement, il est évident qu’ils ont plus d’une raison de se montrer ambitieux. Bien sûr, encore faut-il traduire cet enthousiasme sur le rectangle vert. Et ça, c’est une toute autre paire de manches. 
Les équipes probables :
Paris SG : Sirigu ; Aurier, Thiago Silva, David Luiz, Maxwell ; Verratti, Matuidi, Pastore; Lucas, Ibrahimovic, Cavani.
Marseille : Mandanda ; Dja Djedje, Fanni, N’Koulou, B. Mendy ; Lemina, Imbula – Alessandri, Payet, Thauvin ; Gignac.
 

Goal.com

Dimanche 9 Novembre 2014 - 07:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter