PSG: Zlatan irrespectueux ?

Double buteur contre Nancy (2-1) samedi après-midi, Zlatan Ibrahimovic a sauvé le PSG d'une défaite fâcheuse. Pour autant, le Suédois s'est attiré les foudres des supporters pour des déclarations peu amènes faites après la rencontre, impliquant que le club n'était pas grand chose avant cette saison...



Les propos de Zlatan Ibrahimovic sur le passé du PSG ne sont pas passé inaperçus. (Reuters)
Les propos de Zlatan Ibrahimovic sur le passé du PSG ne sont pas passé inaperçus. (Reuters)
La relation entre Zlatan Ibrahimovic et les supporters du Paris Saint-Germain est de plus en plus curieuse. Adulé à son arrivée dans la capitale cet été, acclamé pour son bilan formidable en Ligue 1 (24 buts en 25 matches), le Suédois n'en est pas moins sifflé à l'occasion par certains spectateurs du Parc des Princes qui lui reprochent une certaine nonchalance. Visiblement agacé par ces critiques, le buteur de 31 ans s'est permis une sortie qui risque de provoquer l'ire de bon nombre des fidèles de la Porte d'Auteuil après la rencontre face à Nancy, samedi, où "Ibra" a d'ailleurs signé un nouveau doublé salvateur.

Il oublie Weah, Ronaldinho et consorts

"Les supporters en demandent beaucoup. C'est étrange, vu ce qu’ils avaient par le passé. Parce qu’avant, ils n’avaient rien", a ainsi lancé le joueur formé à Malmö dans des propos repris par Le Parisien. S'il est vrai que le PSG n'a jamais eu une équipe aussi attrayante sur le papier et onéreuse en termes de masse salariale, Ibrahimovic n'a semble-t-il pas tenu compte des exploits passés du club de la capitale, qui a tout de même vu passer deux futurs Ballons d'Or (George Weah et Ronaldinho) et remporté la défunte Coupe des Coupes en 1996 sous l'égide de Luis Fernandez.

Mais les propos de Zlatan Ibrahimovic, s'ils peuvent paraître arrogants et maladroits, traduisent un certain malaise. L'ex-star de l'AC Milan ne se sent vraisemblablement pas apprécié à sa juste valeur, et la cote de popularité en hausse d'éléments comme Ezequiel Lavezzi ou, à un degré différent, de David Beckham, lui ont retiré un peu de lumière. La difficulté du PSG lors de plusieurs de ses dernières sorties face à des formations modestes a également irrité le numéro 10 parisien. "J’ai joué dans beaucoup de clubs, j’ai gagné des titres partout mais remporter ce genre de match n’a jamais été simple (…) On veut toujours gagner tout en jouant bien, mais ce n’est pas évident". De quoi alimenter un peu plus les rumeurs qui envoient déjà le grand Scandinave loin du PSG l'été prochain ?
Football.fr


Lundi 11 Mars 2013 - 16:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter