PSG : l'insistance du Barça agace, le Qatar sort les barbelés pour Thiago Silva

Alors que le FC Barcelone s'apprêterait à faire une offre de 32 millions d'euros pour Thiago Silva, le Paris Saint-Germain ne veut pas de l'argent du club catalan. Les dirigeants parisiens ont fermé la porte à double tour face à l'insistance des Blaugrana.



PSG : l'insistance du Barça agace, le Qatar sort les barbelés pour Thiago Silva

Recruté l'été dernier par le Paris Saint-Germain pour 42 millions d'euros, Thiago Silva a débarqué en Ligue 1 avec le statut de meilleur défenseur central du monde. L'international brésilien n'a pas failli à sa réputation et ses performances attisent logiquement les convoitises. Déjà sur le coup l'année dernière, le FC Barcelone comptait bien enfin s'offrir l'Auriverde, priorité de Tito Vilanova, qui a déclaré à ses dirigeants que l'arrivée du Parisien en plus de celle de Neymar lui suffisait pour cet été.

Comme nous vous l'indiquions mercredi, le Barça reste motivé sur ce dossier et serait sur le point de formuler une offre de 32 millions d'euros. Une proposition bien insuffisante pour un joueur recruté 10 millions d'euros de plus et sous contrat jusqu'en 2017. Mais le Paris SG n'a pas attendu pour mettre les choses au clair, alors que Thiago Silva a annoncé à plusieurs reprises sa volonté de poursuivre l'aventure dans la capitale.

Al-Khelaïfi et l'émir du Qatar tapent du poing sur la table
 

Mercredi, Laurent Blanc ne montrait aucune inquiétude concernant l'avenir de l'ancien Milanais. Mais pour donner encore un peu plus de poids à la volonté parisienne, les dirigeants qataris ont personnellement tenu à renvoyer le Barça dans les cordes. «Thiago Silva n'est pas à vendre, a expliqué Nasser Al-Khelaïfi au quotidien pro-Barça Sport. Le vendre est tout le contraire de ce que nous voulons faire. Nous n'allons pas nous asseoir pour négocier.»

Par ailleurs, le média ibérique révèle que le nouvel émir du Qatar et propriétaire du PSG, le cheikh Tamim bin Hamad al-Thani, aurait personnellement fermé la porte lors d'une rencontre avec le président du Barça, Sandro Rosell : «Si on m'offre 40 millions, je dis non. 80, non. 500, je répète non et si on m'offre 1 000, je dirai encore non. Je ne vends pas Thiago Silva même pour tout l'or du monde.» Cela a le mérite d'être clair et devrait refroidir une fois pour toutes les ardeurs barcelonaises...
Source: Maxifoot.com



Jeudi 4 Juillet 2013 - 13:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter