PSG : qui pour jouer en attaque ?

Expulsé contre Lens, Edinson Cavani manquera la réception des Girondins de Bordeaux. Un ennui de plus pour Laurent Blanc qui va devoir proposer une attaque inédite.



Blanc n'en a pas fini avec les maux de tête
Blanc n'en a pas fini avec les maux de tête

Après la défense, maintenant c’est l’attaque ! S’il refuse de se cacher entièrement derrière les absences répétées de ses cadres pour expliquer le début de saison très poussif de son Paris Saint-Germain, il convient tout de même de concéder que Laurent Blanc n’est pas vraiment aidé au moment d’aligner un onze de départ. Il y a peu, le Cévenol devait faire face à une pénurie de défenseurs centraux puisque Marquinhos et David Luiz avaient rejoint Thiago Silva à l’infirmerie.

Depuis, les deux derniers ont retrouvé les terrains et le troisième pourrait faire son retour dans le groupe parisien en vue du match contre Bordeaux selon L’Équipe. Un soulagement pour Blanc ? Sans doute, mais un soulagement de courte durée. Car désormais, c’est pour son attaque que le Président s’inquiète. Privé de son meilleur buteur, Zlatan Ibrahimovic, depuis le 21 septembre dernier, l’entraîneur du PSG n’est pas près de revoir le Suédois rechausser les crampons. Toujours indisponible pour cause de talalgie puis de problèmes à la voûte plantaire, Ibra est espéré pour la réception de Marseille le 9 novembre prochain. Un rêve qu’il sera difficile d’exaucer affirme Le Parisien.

Vers un duo Lucas-Bahebeck ?

Alors que les médias suédois affirmaient qu’une opération pourrait être envisagée, un tel scénario ne serait pas d’actualité. Mais les soins dont a besoin Ibrahimovic (des soins de kinésithérapie, des semelles orthopédiques, des injections de plasma riche en plaquettes ou encore un traitement au laser selon Le Parisien) rendent très compliquée sa participation au Clasico français. Une tuile pour Blanc qui doit également gérer le cas Edinson Cavani. Expulsé face à Lens, l’Uruguayen n’est pas au mieux mentalement et doit désormais se défendre face à la commission de discipline afin de s’éviter une lourde suspension, même si les images de son carton rouge plaident plutôt en sa faveur.

Toujours est-il que ce dernier sera absent contre Bordeaux samedi prochain, voire plus en cas de mauvaises nouvelles en provenance de la LFP. Privé de son duo de vedettes, quelle attaque Blanc va-t-il proposer pour la réception des Marine-et-Blanc ? Alors qu’un retour dans le groupe d’Ezequiel Lavezzi est évoqué par Le Parisien, la présence de l’Argentin, sorti sur blessure le 24 septembre dernier contre Caen, est loin d’être acquise même s’il s’est entraîné hier au centre d’entraînement Ooredoo. Qui d’autre alors ? En vérité, les solutions ne sont pas nombreuses. Si Lavezzi n’est pas remis, Blanc ne dispose que de deux joueurs pouvant évoluer devant : le Brésilien Lucas et Jean-Christophe Bahebeck. Les jeunes Jean-Kévin Augustin et Anthony Petrilli pourraient être appelés à la rescousse, mais ces derniers seraient remplaçants. L’idée serait donc d’aligner la doublette Lucas-Bahebeck et de passer en 4-4-2 avec Javier Pastore en soutien. Un schéma de jeu qui permettrait également à Blanc de conserver son milieu à trois tant aimé.
 


footmercato.net

Jeudi 23 Octobre 2014 - 10:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter