PSG : trophées, crédibilité, argent... Blanc a (presque) tout gagné

Présenté comme un choix par défaut et critiqué à de nombreuses reprises, Laurent Blanc est en passe de réaliser une saison exceptionnelle avec le Paris Saint-Germain. Contesté et dénigré, le technicien français a pris une belle revanche sur ses détracteurs.



Dès sa nomination à la tête du Paris Saint-Germain lors de l'été 2013, Laurent Blanc a compris que les choses allaient être compliquées. Car lors de son arrivée, l'ancien sélectionneur de l'équipe de France a été immédiatement présenté comme un choix par défaut, un élément qui allait rapidement sauter au profit d'un entraîneur de classe mondiale. Pourtant deux ans plus tard, Blanc s'est définitivement imposé.

Trois trophées, et bientôt un 4e ?

Il y a encore quelques mois, Blanc était toujours contesté à la tête du Paris Saint-Germain, son avenir n'était d'ailleurs pas assuré. Mais entre-temps, le club de la capitale a réussi un formidable exploit face à Chelsea en Ligue des Champions (1-1, 2-2), a remporté la Coupe de la Ligue face à Bastia (4-0), s'est qualifié pour la finale de la Coupe de France face à l'AJ Auxerre et a été sacré en Ligue 1, sans oublier le titre obtenu en début de saison lors du Trophée des Champions face à Guingamp (2-0).

Avant le dénouement de la saison et cette finale du 30 mai face à l'AJA, la seule déception de la saison du PSG restera donc cette élimination en Ligue des Champions face au FC Barcelone (1-3, 0-2). Mais comment reprocher ce mauvais résultat à Blanc ? L'entraîneur français était privé de plusieurs de ses cadres pour ce rendez-vous européen, le Bayern Munich a d'ailleurs aussi craqué en demi-finale face aux Catalans… En tout cas, après une saison riche en trophées, le futur de Blanc s'écrit clairement sur le banc du PSG.

Meilleur entraîneur de la L1 Et avec les titres, Laurent Blanc a gagné en crédibilité. Car si certains de ses détracteurs pensent toujours qu'il n'est pas l'homme de la situation pour le club de la capitale, l'ancien entraîneur des Girondins de Bordeaux a marqué beaucoup de points cette année. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si Blanc a été élu meilleur entraîneur de la Ligue 1 par ses pairs lors des Trophées UNFP dimanche dernier.

Heureux de la réussite du champion du monde 1998, son représentant, Jean-Pierre Bernès, s'est exprimé au sujet de l'ancien sélectionneur de l'équipe de France dans les colonnes de France Football. «Ce troisième titre, peut-être plus que les deux autres, vient clouer le bec à beaucoup de monde. Blanc a subi de nombreuses critiques, on l'a assimilé à un entraîneur par défaut à son arrivée au PSG, et il y a beaucoup trop de choses malhonnêtes qui ont été dites sur lui. Mais aujourd'hui, il met tout le monde d'accord», s'est réjoui l'agent. Et effectivement, après une telle saison sur tous les tableaux, Blanc a quasiment réalisé un parcours sans faute.

Un jackpot financier

Et financièrement, le Cévenol va également réaliser une magnifique année. En effet, d'après les informations de France Football, l'exercice 2014-2015 devrait être très bon sur le plan financier pour Blanc avec plus de 8 millions d'euros brut de salaire (500 000 euros par mois) et de primes ! Mais avec trois trophées ajoutés au palmarès du Paris Saint-Germain, et peut-être un 4e avant la fin de la saison, le technicien français s'est montré à la hauteur de ses émoluments. À plus d'un titre, Laurent Blanc est l'un des grands gagnants de la superbe saison du PSG.

Maxifoot


Mercredi 20 Mai 2015 - 11:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter