PSG : van der Wiel, un coup de sang qui va se payer...

Parti de Troyes en claquant la porte, Gregory van der Wiel ne devrait pas échapper à une sanction. Un coup de sang qui pourrait également avoir une autre conséquence : le retour anticipé de Serge Aurier.



Les latéraux du Paris Saint-Germain savent décidément se faire remarquer. Après le dérapage de Serge Aurier sur un réseau social, c’est Gregory van der Wiel (28 ans) qui s’est distingué dimanche dernier à la mi-temps du match Troyes-PSG (0-9). Pris à partie par Zlatan Ibrahimovic, le Hollandais a pris la mouche avant de claquer la porte du vestiaire  et de partir dans la foulée en direction d’Amsterdam. Revenu dans la capitale, le joueur a participé hier soir à la soirée de gala de la Fondation PSG. Mais selon Le Parisien , le Batave est apparu esseulé et pas forcément à son aise au moment de retrouver ses coéquipiers.

Un mal-être qui ne devrait pas se dissiper rapidement. En effet, alors que sa direction entend savoir l’exactitude des faits qui se sont déroulés dans l’Aube, L’Equipe  annonce que van der Wiel pourrait lui aussi être sanctionné par son club. La teneur de la punition réservée à l’international oranje n’est pas connue, même si le quotidien sportif indique qu’une privation de la fameuse prime d’éthique n’est pas à exclure. Tout comme un séjour prolongé sur le banc de touche. Une forte probabilité qui aurait donc des conséquences pour un autre élément de l’effectif francilien : Serge Aurier.

Invité à la soirée organisée par les joueurs de l’équipe dimanche dernier pour fêter le sacre en championnat, l’Ivoirien semble avoir été réintégré par le groupe parisien. Puni et envoyé en CFA, l’ex-Toulousain verra son bannissement prendre fin dimanche prochain. Il s’envolera ensuite avec sa sélection nationale, mais à son retour, il ne serait donc pas exclu de le voir porter à nouveau le maillot du PSG le 2 avril prochain face à Nice. Un scénario qu’il faut encore prendre avec des pincettes, même si l’importance d’Aurier au sein du club est plus conséquente que celle de VDW de par le potentiel et la valeur financière de l’Ivoirien. Le coup de sang de van der Wiel devrait donc sceller la fin de l’aventure parisienne du Batave. Libre de tout contrat en juin prochain, l’ancien pensionnaire de l’Ajax est aujourd’hui loin, très loin, d’une prolongation de contrat.


Source: Footmercato



Mercredi 16 Mars 2016 - 07:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter