Paix en Casamance: Macky Sall accélére la cadence, une visite prévue en mars prochain



Le successeur de Wade veut la paix en Casamance. Le sujet au cœur de sa communication en conseil des ministres tenu exceptionnellement hier mercredi 05 février 2014 au Palais de la république, Macky Sall donne le ton.
 
En effet, le chef de l’Etat a abordé dans un premier point, la question de la consolidation de la paix et du développement durable en Casamance. Rappelant l’espoir suscité par les actions annoncées lors du Conseil des Ministres délocalisé à Ziguinchor du 28 juin 2012, destinées à la prise en charge de la stabilité et de l’équipement de la Région ainsi qu’au bien-être de ses populations, le président Sall qui avait décidé, par la même occasion, de faire de la région naturelle de Casamance, le Pôle expérimental de l’Acte 3 de la décentralisation, a souligné que le financement, à hauteur de 23 milliards de FCFA (Banque mondiale et Etat du Sénégal), du projet Pôle de développement de la Casamance permettra de redynamiser l’économie locale par la rentabilisation de la riziculture, l’accélération du désenclavement des zones rurales avec un programme de construction de pistes de production, la promotion de l’emploi, surtout pour les jeunes et les femmes.
 
Le Président de la République a invité le Gouvernement à assurer une forte mobilisation de tous les acteurs soucieux de Paix, autour de sa nouvelle stratégie de réconciliation, de reconstruction et de développement durable de la Casamance.
 
Il a, en outre, exigé du Gouvernement la prise en charge prioritaire de sa vision en Casamance, qui implique la mise en œuvre consensuelle d’un programme de développement intégré en faveur du Pôle Territoire-Casamance (couvrant les 3 régions administratives) et l’harmonisation des interventions de tous les acteurs.
 
Le Chef de l’Etat a informé le Conseil qu’il se rendra en début mars, à Ziguinchor pour réaffirmer son projet et marquer davantage sa volonté de paix et de développement de la Casamance.


Jeudi 6 Février 2014 - 01:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter