Pakistan: une chaîne de télé suspendue après avoir critiqué l’armée

La première chaîne d’information pakistanaise, Geo News, vient d’être suspendue pour deux semaines par le gouvernement et condamnée à payer une amende d’environ 75 000 euros. Une décision prise par l’Autorité de régulation des médias électroniques, mais derrière laquelle il faut voir la main de l’armée.



Des Pakistanais regardent Geo News, la première chaîne d'information privée du pays. AFP PHOTO/Farooq NAEEM
Des Pakistanais regardent Geo News, la première chaîne d'information privée du pays. AFP PHOTO/Farooq NAEEM

Geo News est en conflit avec l'ISI, les services secrets pakistanais, depuis une tentative d’assassinat contre son journaliste-vedette, Hamid Mir, en avril dernier. Celui-ci se montrait alors très critique envers le rôle supposé de l'ISI dans l'enlèvement de milliers de personnes dans la province du Baloutchistan. Après à cette tentative, Geo News avait ouvert son antenne au frère d’Hamid Mir, qui avait accusé les services secrets d’être derrière cette attaque.

Le ministère de la Défense, furieux, avait demandé la suspension de la chaîne à l'Autorité de régulation des médias électroniques, dénonçant une « campagne malveillante », qui « discrédite les institutions du pays ». Depuis, plusieurs journalistes du groupe ont reçu des insultes, des menaces. Lundi dernier, l’un d’entre eux a été roué de coups. Et malgré les excuses de Geo News, le gouvernement a donc fini ce vendredi par se prononcer pour une suspension – même si la chaîne précise dans un communiqué que depuis le début de cette dispute, elle n’est déjà plus accessible dans 90% du pays.

Les chaînes privées sont autorisées au Pakistan depuis douze ans. Mais s’il est devenu depuis plus facile de critiquer les politiques, l’armée, qui a dirigé le pays pendant la moitié de son existence, reste un sujet sensible. Cela n’empêche cependant pas Geo News et son groupe d’annoncer aujourd’hui qu’ils poursuivent en justice l’armée, les services secrets et l’Autorité de régulation pour leur avoir porté atteinte.

Source ; Rfi.fr
 



Samedi 7 Juin 2014 - 10:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter