Palais-Que prépare Macky ? Il s’enferme longuement avec Moustapha Niasse

L’heure des ministres et Directeurs généraux qui ont été battus dimanche dernier, aurait-il sonné ? Dans tous les cas, ça remue au Palais de la République où le Président dit-on serait plongé dans une humeur noire. Des chamboulements et repositionnements en vue : « Des têtes plus intéressantes sont ciblées » surtout « des jeunes qui ont quelque chose dans le ventre », susurre un proche du président qui, en pleine action hier, s’est longuement enfermée dans son bureau avec le leader e l’Alliance des Forces du Progrès (AFP) et Président de l’Assemblée nationale. La victoire de Khalifa Sall du Parti Socialiste (PS) à la mairie de Dakar est sans doute passée par là. Moustapha Niasse qui a joué la carte de la loyauté plus que jamais renforcé aux côtés de Macky. Ce, au détriment d’Ousmane Tanor Dieng secrétaire général dudit PS et mentor du rival d’Aminata Touré lors de ces locales de dimanche.



Ousmane Tanor Dieng, l’autre allié dans le cadre de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) appréciera-t-il ? Long tête-à-tête entre le Président Sall et Moustapha Niasse de l’AFP. La rencontre a eu lieu hier au Palais de la République, aux lendemains de la chaude journée de dimanche où le Président Sall a vu ses différents ministres en tête la cheffe du gouvernement, Aminata Touré laminée dans leurs différents fiefs. La chose aurait du mal à passer, dit-on. Humeur noire du président, renseigne un proche du président qui ne manquera pas de réagir, poursuit ce dernier.


En effet, ça a bougé hier au niveau du Palais, rencontre au sommet : Président de la République et Président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse qui a sacrifié ses têtes de listes son n°2 notamment, Malick Gackou et Dr Malick Diop respectivement à Guédiawaye, Fann-Point E- Amitié  en raison de sa loyauté au Président Sall. Résultat des courses, c’est lui qui est consulté aux lendemains des locales. Que se prépare-t-il ? Mystère pour le moment mais un proche de Macky d’annoncer que ça bouger sous peu. Vers un renouvellement progressif de certains responsables au niveau local. Du côté du camp présidentiel, l’heure est au rajeunissement donc, « des têtes plus intéressantes, des jeunes qui ont un profil et » surtout « quelque chose dans le ventre ». Dans tous les cas, avant lesdites échéances, le président Sall avait été très clair : « Gare aux perdants… ».


Mieux, Macky avait été jusqu’à leur demander de ne pas trop forcer s’ils n’étaient pas sûrs de gagner. Notamment le ministre d’Etat, Mbaye Ndiaye, candidat de BBY aux Parcelles Assainies (PA), à qui le président avait même demandé, livre le journal « Enquête »  de « laisser cela aux jeunes ». Chose faite puisque ce dernier a été battu par Moussa SY de la coalition Taxawu Dakar de Khalifa Sall qui a été intraitable à Dakar. 


Mardi 1 Juillet 2014 - 11:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter