Papa Abdoulaye Seck: « Le Sénégal sera autosuffisant en riz en 2017 »

L’ouverture de la 17e édition de la Foire internationale de l’agriculture et des ressources animales (Fiara) a été officiellement lancée hier, par le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck, et sa collègue de l’Elevage, Aminata Mbengue Ndiaye. Par cette occasion Pape Abdoulaye Seck a réaffirmé la volonté du gouvernement d’atteindre l’autosuffisance en riz en 2017.



Avec un besoin de plus d’un million de tonnes par an, le Sénégal sera autosuffisant en riz à l’horizon 2017, si la tendance actuelle de la production rizicole se confirme. Les assurances sont du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Pape Abdoulaye Seck. Puisque d’après ce dernier, le programme d’autosuffisance a été élaboré selon une approche participative et itérative impliquant l’ensemble des maillons composant les filières rizicoles.

« Nous sommes en train de faire des progrès importants. Car en un an, on a eu un taux de croissance de l’ordre de 64%, concernant la production rizicole. Et nous sommes aujoiurd’hui à plus de 900 milles tonnes de riz paddy », renseigne-t-il. «Donc, si la tendance se confirme, elle va se confirmer, notre pays, le Sénégal, va être autosuffisant (en riz) en 2017, avec la volonté de tous les acteurs », rassure-t-il. Avant d’y ajouter : « en parcourant les stands, nous pouvons dire que le Sénégal produit plus et mieux. Parce qu’il y a une grande diversité des produits ».

Ainsi, « en tant qu’instrument de jauge de la mise en œuvre de notre politique, la Fiara nous a confirmé que nous sommes effectivement sur la bonne voie. Il faut donc féliciter l’ensemble des acteurs, puisque que nous n’avons pas une agriculture administrée, elle est libéralisée et corrigée. Cela signifie que chaque acteur doit jouer sa partition pour avoir une agriculture forte », ajoute-t-il.

Pour sa part, le ministre de l’Elevage et des Productions animales, a rassuré que le Gouvernement va appuyer les éleveurs pour l’autosuffisance en mouton. « Ce que nous avons visité nous donne satisfaction. Parce que, dans le cadre de notre programme d’autosuffisance, nous envisageons d’aider les éleveurs de mouton pour leur permettre de  nous donner des mâles que nous devons introduire au niveau des troupeaux traditionnels », dit-elle.

La 17 ieme édition de la Fiara va se poursuivre jusqu'au 18 avril 2016 au Centre international du commerce extérieur du Sénégal (Cices).

Aminata Diouf(stagiaire)

Mercredi 30 Mars 2016 - 10:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter