Pape Diop, président du Sénat brise le silence : « Pour moi la page Pds est tournée »

Au lendemain du rejet de la loi sur la suppression du Senat, son président Pape Diop s’explique. Bien qu’accusé d’avoir fait tomber Macky et considéré comme un « traitre » par ses ex-camarades du Parti démocratique sénégalais (Pds), Pape Diop n’a pas manqué, avec philosophie, de répliquer sur ce qui s’est passé avec les sénateurs.



Pape Diop, président du Sénat brise le silence : « Pour moi la page Pds est tournée »
Ce dimanche, sur les ondes de la radio Sud Fm, il estime ne pas être surpris par la réaction des sénateurs face au projet de loi. « Le jour suivant ma rencontre avec le président, ils (les sénateurs) avaient une réunion où des consignes de votes avaient été données pour que le projet ne passent pas », révèle le président du Sénat.
 
Malgré tout, rétorque-t-il, à ce stade « le combat n’est pas celui de Pape Diop. Ça doit être le combat des populations qui, aujourd’hui, se trouvent dans des situations extrêmement difficiles.». Le président du sénat souligne que dans les institutions comme l’Assemblée nationale ou le Sénat, ce sont les consignes de parti qui fonctionnent. Et c’est d’ailleurs pourquoi le constat se verra tout au long de la présente législature ; la majorité « va appuyer les projets du gouvernement », « c’est le parti auquel appartiennent ces sénateurs et députés qui donne des consignes de vote et ces consignes sont en général suivies à 99%. N’oublions pas que 95 à 96 sénateurs appartenaient au PDS. Et la plupart de ces sénateurs appartiennent jusqu’à présent au PDS. »
 
Selon Pape Diop la suppression du sénat ne réglera pas la question sur les problèmes de la population. Et il pense qu’une telle situation aurait recommandé que l’on soit uni pour la surpasser. Répondant à une question sur les retrouvailles de la grande famille libérale, le président du sénat répond qu’actuellement ce n’est pas à l’ordre du jour « pour l’instant, il n’est pas question de retourner au PDS. Je m’occupe de mes militants à travers le Sénégal et hors du Sénégal. Pour moi la page PDS est tournée ». 

Al Hassane Ba (stagiaire)

Lundi 17 Septembre 2012 - 14:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter