Pape Ousmane Sakho : «Pendant longtemps les économistes ont oublié que… »

L’ancien ministre de l'Économie, des Finances et du Plan a exhorté les Africains à prendre conscience de l’importance de la place que leur continent occupe sur l’échiquier économique aujourd’hui et dans le futur.



«Les Africains doivent prendre conscience que sans nous, l’Occident ne peut plus avancer». Cette affirmation est de Papa Ousmane Sakho, lors de la cérémonie de dédicace du livre de  Landing Savané, intitulé : «Le grand tournant du 20e siècle : Un regard sur le siècle des ruptures. L’ancien ministre de l’Economie, des Finances et du Plan sous le régime de l’ancien président de la République Abdou Diouf, s’est saisi de cette occasion pour revenir sur l’importance place de l’Afrique dans l’avenir des Occidentaux.

«Aujourd’hui, on reconnait que le potentiel d’économie réelle se trouve en Afrique parce que c’est en Afrique qu’il y a des besoins», déclare-t-il. Et d’étayer ses propos : « Pendant longtemps, les économistes ont oublié que pour progresser en Afrique il faut satisfaire les besoins, pas les désirs. Aujourd’hui, les économies occidentales cherchent à satisfaire des désirs par le crédit et c’est ce qui explique la crise financière que nous avons connu en 2008».

Selon lui, cette situation rend encore plus pertinent l’ouvrage de Landing Savané, parce qu’il ouvre les perspectives pour nouvelle génération, qui  prend conscience de son aura : «Le livre de Landing est vraiment opportun. Il faut que l’Afrique parle et aujourd’hui, elle peut être occupée parce qu’ils n’ont plus le choix. C’est ici que se trouve, je ne parle pas des matières premières parce que les matières premières ce n’est pas important. Ce qui est important c’est surtout la richesse humaine, les hommes qui ont des besoins qu’il faut satisfaire. C’est ça qui fait avancer l’économie. Ce ne sont pas les matières premières parce que quelqu’un d’autre peut venir les exploiter et partir. Mais nos besoins, c’est ça qui fait de nous des agents pour un nouveau modèle économique de croissance et de développement», conclut-il.

Ousmane Demba Kane

Dimanche 7 Juin 2015 - 18:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter