Pape Samb Dg de GYIN «Il faut créer de l’emploi pour les jeunes sur les chaines de valeurs agricoles»

Le deuxième sommet sur l’Innovation, l’Entreprenariat et le leadership des jeunes impliqués dans le secteur agroalimentaire s’est ouvert aujourd’hui à Dakar et ce durant trois jours. Venus de d’Afrique d’Asie et d’Amérique, les participants vont se pencher sur les questions d’emplois des jeunes dans le secteur agricole.



Pape Samb Dg de GYIN «Il faut créer de l’emploi  pour les  jeunes sur les chaines de valeurs  agricoles»
«L’objectif principal de Global Youth Innovation est de créer de l’emploi pour les jeunes sur les chaines  agricoles » a déclaré le Directeur général de GYIN  Pape Samb. Et, pour y arriver il va falloir créer un cadre de concertation entre les organismes et les  décideurs politiques qui appuient les jeunes dans  la création de l’emploi  et  les jeunes eux-mêmes.  

Initié par le réseau mondial des jeunes innovateurs, un réseau de 6mille entrepreneurs dans plus de 100 pays, le sommet sur l’Innovation de l’Entreprenariat et le leadership des jeunes impliqués dans le secteur agroalimentaire cherche à pousser les décideurs politiques à surtout écouter les jeunes qui connaissent eux-mêmes leurs problèmes. «Au niveau de Gyin, ce que nous prônons c’est l’approche du médecin,  c'est-à-dire écouter le malade et au  niveau de Gyin ce que nous avons constaté c’est que les décideurs politiques ett les  organisations  qui  accompagnent les jeunes ne  les  écoutent pas ou si peu. Or se sont les jeunes  eux-mêmes leurs problèmes qui  connaissent leurs problème».

Ainsi donc pour lutter  efficacement contre  le chômage des jeunes on doit selon Mr Samb faire d’avantage de place aux jeunes à décliner leurs difficultés afin d’y apporter des réponses précises, c’est pourquoi il faut forcer les organisations et les décideurs politiques à tendre  l’oreille aux  jeunes », a soutenu Pape Samb directeur général de GYIN.  Démarré  aujourd’hui à Dakar, sommet le deuxième du genre  en Afrique prend fin jeudi.

Et, durant  ces trois de discussions et d’échanges  les participants et des décideurs  politiques tels  que  les  ministres et organisations  non gouvernementales ou celles du système des Nations Unies.       
  

Khadim FALL

Mardi 29 Mars 2016 - 18:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter