Papis Demba CISSE : "J’espère quitter Fribourg "

Papis Demba Cissé est en passe de devenir un nouveau feuilleton de l’été en Allemagne. Wolfsburg, d’autres clubs allemands et anglais dont l’attaquant de Fribourg garde jalousement le secret se ruent sur la révélation de la Bundesliga la saison dernière. Lui pense bien changer d’horizon



Papis Demba CISSE : "J’espère quitter Fribourg "
Il y a quelques mois, vous disiez que vous apparteniez à Fribourg, depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et l’on se demande si Papis partira ou pas...

Bien sûr beaucoup de choses se sont passées depuis lors. Cette fois, je dirais que j’espère que je vais quitter. Je veux avoir quelque chose de bien, quelque chose qui va me porter chance. C’est la seule chose pour laquelle je prie. J’ai envie de changer, aller dans un autre endroit où tout ira mieux. Sinon, si je dois changer et si cela engendre des malheurs, je préfère rester à Fribourg.

Mais, on vous annonce à Wolfsburg. Y a-t-il réellement eu des contacts ?

Oui, il y eu effectivement des contacts. Ils me suivaient depuis le début. Là, ils ont eu un nouveau coach, Felix Magath, l’un des plus grands coaches en Allemagne. Et lui, il veut me prendre. Il est en discussions avec le gars qui travaille avec moi, Guido Nicolae.

Peut-on dire que c’est en bonne voie ?

Oui, c’est en bonne voie. Il y a même d’autres clubs qui sont intéressés et j’espère bien que ça va aller dans le bon sens.

Quels sont ces autres clubs que vous intéressez ?


Il y en a plein. Même en Angleterre, il y a trois bons clubs qui sont intéressés. C’est un peu secret, mais comme c’est Wolfsburg qui s’est manifesté, il n’y a pas de problème, on peut en parler. En Allemagne, il y a également deux ou trois clubs. On est en train de discuter secrètement et j’espère que d’ici au 31 décembre.

Mais, souhaitez-vous rester en Allemagne ou filer en Angleterre ?
Si je dois choisir, ce sera toujours là où je peux trouver mon bonheur. Si c’est en Allemagne, je reste. Mais, entre les deux, je n’ai vraiment pas de choix, les deux championnats me vont bien. Je ne sais pas, je prie seulement pour aller dans un championnat où tout va aller mieux.

Après avoir terminé deuxième meilleur buteur du championnat allemand la saison dernière, vous serez très attendu cette année et vous démarrez la saison par un but. De bon augure pour la suite ?

Oui, bien sûr. Je l’espère en tout cas. Marquer pour mon premier match en Bundesliga est vraiment quelque chose de bien, parce que j’ai envie de confirmer mes performances de la saison dernière. J’ai déjà réalisé quelque chose d’extraordinaire pour ma première saison pleine en Allemagne, un championnat que je ne connaissais pas. Donc, cette saison, c’est un nouveau challenge et je compte faire mieux que l’année dernière. On peut dire que cette année est une année de confirmation.

Vous dites : « faire mieux que l’année dernière ». Vous êtes-vous fixé un objectif précis à atteindre ?

Non, faire mieux que l’année dernière veut tout simplement dire marquer le maximum de buts possibles. Je ne me suis pas fixé un seuil à atteindre, mais je vais mettre beaucoup de buts et prendre beaucoup de plaisir. Il n’y a pas de barre à fixer, j’essaie de marquer à chaque fois que l’occasion se présente. Mais, je veux aller encore plus loin ».

Réalisé par Wahany Johnson SAMBOU (Le Soleil)


Vendredi 12 Août 2011 - 19:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter