Paris: Macky Sall explique le PSE aux bailleurs



Paris: Macky Sall explique le PSE aux bailleurs

Le président de la République Macky Sall actuellement à Paris (France) débute l'opération de charme visant à convaincre les investissements sur le Plan Sénégal émergent (PSE). Il soutient que ledit plan est axé sur trois (3) priorités telles que l'amélioration de la qualité des infrastructures, la promotion de secteurs d'activité dont les clés sont l'agriculture et la gouvernance économique ».


Sur la table des discutions avec les partenaires financiers, le président défend le PSE en disant qu'il n'est pas sorti de nulle part. Il a prouvé sa pertinence en ce qu'il est la substance de la Stratégie nationale de développement économique et sociale (SNDES), tout en lui donnant une dynamique opérationnelle ».


Faisant une plaidoirie sur l'agriculture, le président exhorte à « surmonter les préjugés qui entourent le métier d'agriculteur », qui est parmi les plus nobles du monde. Cette activité agricole doit s'atteler sur un autre pilier majeur du PSE, le développement des infrastructures. Et selon Macky Sall, l'Etat du Sénégal a de grandes ambitions dans ce domaine de construire de nouvelles autoroutes à péages, de développer ses infrastructures portuaires, et de réhabiliter son réseau ferroviaire.


Pour ce qui est de la gouvernance, il a tenté de convaincre les investisseurs sur « la volonté affichée de promouvoir l'attelage administrative et financière de notre pays ». Avec la traque de biens mal acquis le Sénégal est en train de dérouler un vaste chantier d'assainissement des affaires et de faire de la "reddition des comptes, une coutume dans le pays.


Devant les représentants du gouvernement français, de la Banque mondiale, de l'Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et de l'Union Européenne, le président a mis l'accent sur un Plan émergent qui se fera dans la transparence, base de notre contrat de confiance avec les Partenaires Techniques et Financiers.



Lundi 24 Février 2014 - 12:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter