Paris étrille Anderlecht (0-5): PSG et Ibra sur une autre planète - Débrief d'un festival de buts

Après Bastia en championnat, le PSG a fait exploser Anderlecht ce mercredi en Ligue des Champions. Battus 5-0, les Mauves étaient aux premières loges pour assister au nouveau show de Zlatan Ibrahimovic, exceptionnel.



Paris étrille Anderlecht (0-5): PSG et  Ibra sur une autre planète - Débrief d'un festival de buts

Les rencontres de Ligue des Champions se suivent et se ressemblent pour Anderlecht. Déjà battu sur sa pelouse il y a trois semaines par l'Olympiakos (0-3), avec un triplé de Mitroglou, le club belge a subi le même sort ce mercredi face au Paris Saint-Germain. Evoluant déjà à un niveau largement supérieur, le champion de France a pu en prime s'appuyer sur un exceptionnel Zlatan Ibrahimovic de nouveau pour effectuer un cavalier seul dans cette partie (5-0).

Van der Wiel intenable

Les Parisiens se montraient d'entrée dangereux. Lancé dans le dos de la défense, Ibrahimovic se présentait seul face à Kaminski mais tardait trop et finissait par tirer à côté. Pas vraiment le genre de situations où le Suédois est le meilleur... Ibra était ensuite plus adroit sur le centre parfait de Van der Wiel (0-1, 17e). Puis sur un nouveau service de Van der Wiel, intenable sur son côté droit, Ibrahimovic réalisait un nouveau geste technique pour doubler la mise (0-2, 22e).

Ibra applaudi par tout un stade


Paris étrille Anderlecht (0-5): PSG et  Ibra sur une autre planète - Débrief d'un festival de buts

Mais ce n'était rien à côté du chef-d'oeuvre qui allait suivre. D'une volée surpuissante, chronométrée à 100 km/h, l'ancien Milanais nettoyait la lucarne de Kaminski (0-3, 36e). Tout le stade Constant Vanden Stock applaudissait l'attaquant parisien, sur un nuage actuellement. Au retour des vestiaires, Cavani, bien servi par Matuidi, de tous les bons coups ce soir, y allait de son petit but (0-4, 52e). Pas rassasié, Ibrahimovic faisait encore trembler les filets de Kaminski (0-5, 62e). En fin de match, le quintuplé était même proche. Paris et Ibra étaient tout simplement sur une autre planète ce soir.

La note du match : 8/10

Il n'y avait qu'une équipe sur le terrain ce soir, mais grâce à Ibrahimovic on s'est encore régalé. Même le public de Constant Vanden Stock a apprécié le spectacle.

Les buts

- Sur le côté droit de la surface, Van der Wiel centre parfaitement à ras dette pour Ibrahimovic, seul au second poteau, qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond (0-1 17e).

- Sur un nouveau service de Van der Wiel, intenable sur son côté droit, Ibrahimovic, en faisant passer le ballon derrière sa jambe d'appui, double la mise (0-2, 22e).

- Sur un ballon mal renvoyé par un défenseur adverse, aux 25 mètres, Ibrahimovic tente sa chance de volée. Sa frappe surpuissante, chronométrée à 100 km/h, nettoie la lucarne de Kaminski (0-3, 36e). Un chef-d'oeuvre.

- Sur le côté gauche, Matuidi profite d'une glissade de Mbemba pour transmettre un caviar à Cavani, qui marque facilement (0-4, 52e).

- Lancé sur le côté droit, Ibrahimovic pousse son ballon de la tête avant de tromper une nouvelle fois Kaminski avec l'aide du poteau (0-5, 62e).

 

Paris étrille Anderlecht (0-5): PSG et  Ibra sur une autre planète - Débrief d'un festival de buts

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Zlatan Ibrahimovic (10/10)

Après s'être montré pataud sur sa première occasion, le Suédois est apparu beaucoup plus adroit ensuite en transformant en buts les deux centres parfaits de Van der Wiel. Et puis le chef-d'oeuvre : cette volée des 25 mètres dans la lucarne. Constant Vanden Stock pouvait applaudir. Pas rassasié, il signe le quadruplé en deuxième période et pouvait espérer mieux encore. Bravo !

ANDERLECHT :

Thomas Kaminski (4) : abandonné par sa défense sur les buts parisiens, il n'avait d'autre choix que d'aller rechercher le ballon au fond de ses filets ce soir... En fin de match, il sauve les siens d'une défaite plus lourde encore.

Chancel Mbemba (3) : même si Lavezzi ne l'a pas beaucoup embêté, il a quand même eu du mal à faire face aux montées de Maxwell en fin de première période. Une glissade fatale en deuxième période.

Cheikhou Kouyaté (3) : il laisse deux fois Ibrahimovic libre de tout marquage. A l'arrivée, deux buts...

Bram Nuytinck (4) : un bon sauvetage devant Ibrahimovic en première mi-temps, mais en difficulté tout de même lui aussi.

Fabrice N'Sakala (1) : Van der Wiel lui a fait vivre un enfer sur son côté gauche. L'ancien Troyen a pris le bouillon d'un bout à l'autre de la partie.

Yoeri Tielemans (4) : des bonnes intentions mais trop de déchet technique pour espérer tirer son épingle du jeu dans une rencontre de ce niveau.

Sacha Kljestan (3) : privé du ballon par les milieux de terrain parisiens, il n'a fait que courir après...

Guillaume Gillet (4) : peu servi sur son côté droit, il aura surtout essayé de contenir Maxwell dans son couloir.

Dennis Praet (4) : à l'origine de quelques mouvements intéressants, mais pas une grande influence quand même sur le jeu de son équipe. Remplacé à la 72e minute par Luka Milivojevic (non noté).

Matias Suarez (4) : sur une frappe lointaine en début de match, il a réussi à mettre Sirigu en difficulté. Assez discret ensuite, et un travail défensif limité. Remplacé à la 46e minute par Frank Acheampong (5), qui a réveillé un peu son équipe mais a trop souvent opté pour la solution individuelle. Sans succès.

Aleksandar Mitrovic (4) : une bonne tête facilement captée par Sirigu en début de match et c'est à peu près tout. Remplacé à la 72e minute par Cyriac (non noté).

PARIS SG :

Salvatore Sirigu (6) : inquiété en début de match sur une frappe lointaine de Suarez, le portier parisien ne s'est pas fait surprendre. Une mauvaise relance et une frayeur en début de seconde période. Avant un arrêt réflexe remarquable en fin de match.

Gregory Van der Wiel (8) : pas embêté défensivement, le Néerlandais a pu exprimer ses qualités de contre-attaquant. A l'arrivée, il délivre deux passes décisives pour Zlatan Ibrahimovic. Une prestation de haut niveau.

Alex (6) : le Brésilien a joué à sa main comme d'habitude. Tranquille. Remplacé à la 56e minute par Zoumana Camara (non noté), serein.

Marquinhos (6,5) : pris à défaut une fois en première période, il s'est montré beaucoup plus intransigeant par la suite.

Maxwell (6) : moins en vue que Van der Wiel, le Brésilien aura quand même fourni une prestation plus que correcte dans son couloir gauche.

Marco Verratti (6) : précieux au milieu de terrain, l'Italien a encore rendu une bonne copie dans ce système à trois.

Thiago Motta (6) : tranquille devant sa charnière centrale, l'ancien joueur de l'Inter Milan a bien fait circuler le ballon.

Blaise Matuidi (8) : en plus de récupérer de nombreux ballons, l'international tricolore est aussi impliqué sur les deux premiers buts parisiens, avant d'être passeur décisif pour Cavani. Remplacé à la 63e minute par Adrien Rabiot (non noté), qui a eu du mal à se mettre au niveau de ses partenaires.

Edinson Cavani (7,5) : si Ibrahimovic lui a encore volé la vedette ce soir, l'Uruguayen est tout de même à l'origine des deux premiers buts du Suédois. L'ancien joueur du Napoli a bien combiné avec Van der Wiel sur son côté droit. Récompensé de ses efforts avec un but en deuxième période.

Zlatan Ibrahimovic (10) : lire le commentaire ci-dessus.

Ezequiel Lavezzi (5) : pendant qu'Ibrahimovic brille, que Cavani fait de gros efforts, Lavezzi continue lui d'aligner les prestations discrètes. Remplacé à la 71e minute par Lucas (non noté), auteur de quelques bonnes accélérations.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Résultats et classements de la Ligue des Champions sur Maxifoot en cliquant ici.


Ligue des Champions / 3e journée (Groupe C)
Anderlecht 0-5 Paris SG (0-3)
Stade Constant Vanden Stock (Bruxelles)
Arbitre : M. David Fernandez Borbalan (Espagne)
Buts : Ibrahimovic (17e, 22e, 36e, 62e), Cavani (52e)
Avertissement : N'Sakala (53e) pour Anderlecht

Anderlecht : Kaminski - Mbemba, Kouyaté, Nuytinck, N'Sakala - Tielemans, Kljestan - Gillet (cap.), Praet (Luka, 72e), Suarez (Acheampong, 46e) - Mitrovic (Cyriac, 72e). Entraîneur : John Van den Brom.

Paris SG : Sirigu - Van der Wiel, Alex (Camara, 56e), Marquinhos, Maxwell - Verratti, Thiago Motta, Matuidi (Rabiot, 63e) - Cavani, Ibrahimovic (cap.), Lavezzi (Lucas, 71e). Entraîneur : Laurent Blanc.
Maxifoot.fr



Jean Louis DJIBA

Jeudi 24 Octobre 2013 - 10:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter