Parti Socialiste : la même foudre a emporté Moustapha Niasse et Malick Noël Seck

En plus de soixante années d’existence, Malick Noël Seck et Moustapha Niasse sont les deux seuls militants du Parti Socialiste (PS) à être exclus. Le désormais ex-secrétaire général de Convergence socialiste et l’actuel président de l’Assemblée nationale semblent subir le même sort, car tous les deux doivent leur exclusion à leur comportement vis-à-vis d’un secrétaire général du PS.



Parti Socialiste : la même foudre a emporté Moustapha Niasse et Malick Noël Seck
Le secrétaire général  de l’Alliance des Forces de Progrès (AFP) est le premier militant du PS à connaitre l’exclusion par le Bureau politique de ce parti. En effet, Moustapha Niasse avait fait les frais de sa déclaration du 16 juin 1999, en utilisant des  termes discourtois comme « mafieux » par rapport au président Diouf, secrétaire général du PS d’alors, se souvient dans les colonnes du journal « L’observateur », le secrétaire permanant du PS, Cheikh Sèye.
 
Il a fallu attendre 13 ans après pour noter une seconde exclusion dans le parti fondé par Léopold Sédar Senghor. Ainsi comme Niasse à l‘encontre de Diouf, ses propos contre l’actuel secrétaire général du parti Ousmane Tanor Dieng ont fini par occasionner l’expulsion de Malick Noël Seck. Le jeune socialiste réclamait le départ de Tanor à la tête du parti après l’élection présidentielle de 2012 qui a classé Tanor 4ème.


Vendredi 5 Octobre 2012 - 12:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter