Parti socialiste : le Secrétariat exécutif national avertit Khalifa et Cie.

Mettre de l’ordre dans ses rangs. C’est le vœu du Parti socialiste qui a convoqué hier son Secrétariat exécutif national (Sen). Ousmane Tanor Dieng et Cie comptent ainsi éviter la reproduction de certaines situations telles que celle qui a mené au saccage de son siège quelques semaines auparavant. Saccage découlant justement du défi de certains socialistes qui n’avaient pas accepté que leur parti vote Oui pour le référendum.



Parti socialiste : le Secrétariat exécutif national avertit Khalifa et Cie.
Que Khalifa Sall et Cie se le tiennent pour dit ! Désormais, le Parti socialiste (Ps) ne permettra plus que les décisions prises à son sommet soient remises en cause par une quelconque personnalité. C’est en substance ce qui est sorti de la réunion hier, du Secrétariat exécutif national. Rencontre qui leur a permis de faire l’état des lieux après les incidences à la veille de la campagne référendaire.

«Le Secrétariat exécutif national a souhaité qu’à l’avenir, la discipline du parti puisse s’imposer à tous les militants. Il a été décidé qu’aucun militant quels que soient son rang et son opinion ne sera plus autorisé à aller à l’encontre des décisions prises au sein des grandes instances du partis», a déclaré Abdoulaye Wilane qui procédait à la lecture de la résolution du Sen du Ps.

Le porte-parole du Ps de poursuivre : «Les décisions arrêtées par le parti doivent être respectées par tout le monde. Si on permet à n’importe qui d’adopter des positions personnelles, nous risquons de plonger le parti dans l’anarchie et le désordre».

Mais, le maire de Kaffrine est d’avis qu’exclure un membre de leur formation politique suite aux prises de position lors du référendum n’est pas encore à l’ordre du jour : «On n’ira pas jusqu’à exclure quelqu’un parce qu’il a décidé de voter Non, mais nous leur avons rappelé qu’avec ce type de comportement irresponsable, il n’y a plus de camaraderie et de discipline», a-t-il martelé.  

Ousmane Demba Kane

Jeudi 31 Mars 2016 - 12:47




1.Posté par PAPE le 31/03/2016 13:38
EN FAIT KHALIFA SALL ET LES MILITANTS DE BASE DU PS EMPÊCHENT TANOR, WILANE ET SERIGNE MBAYE THIAM DE PROFITER A PLEIN RÉGIME DE LA COLLUSION AVEC L'APR. ILS VEULENT BROUTER L'HERBE DE LA TRAHISON DU PS EN PAIX.
IL SERAIT PLUS LOGIQUE QUE LE PS SE DISSOLVE DANS L'APR. UN PARTI DONT L'AMBITION PREMIÈRE EST DE GOUVERNER LE PAYS ET QUI RENONCE À TOUT POUR PRÉSERVER LES PRIVILÈGES DE 3 PERSONNES.
IL FAUT DÉBARQUER TANOR DANS LES PLUS BREFS DÉLAIS. C'EST UNE ŒUVRE DE SALUBRITÉ PUBLIQUE.
AUSSI LONGTEMPS QU'IL SERA LA, LE PS RENONCERA À TOUT. C'EST LE DEAL AVEC MACKY POUR RECEVOIR CHAQUE MOIS LA COQUETTE SOMME DE 30 MILLIONS DE F CFA.
30 MILLIONS DE FCFA PAR MOIS, C'EST LE PRIX DE LA TRAHISON DE TANOR, FEMME DE COMPAGNIE DE MACKY
.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter