Parution: Famara Ibrahima SAGNA rend hommage aux pionniers avec un condensé d'histoire et d'expérience



Parution:  Famara Ibrahima SAGNA rend hommage aux pionniers avec un condensé d'histoire et d'expérience
Sur 268 pages, Famara Ibrahima Sagna a tenté de retracer l'histoire de l'administration Sénégalaise. L'auteur de " Constitution initiale du corps des Administrateurs civils du Sénégal Indépendant (1958-1961)" donne une riche documentation sur la contribution d'anciens élèves de l'Ecole Nationale de la France d'Outre-mer, de l'Ecole Nationale de l'Administration du Sénégal et de l'Institut des Hautes Etudes d'Outre-mer, pères fondateurs de l'administration sénégalaise.

Dans son livre intitulé, "Constitution initiale du corps des Administrateurs civils du Sénégal Indépendant (1958-1961)" qu'il veut d'abord un livre d'histoire, car les archives y occupent une place importante, l'ancien ministre de l'Intérieur sous Abdou Diouf « invite à la réflexion. Surtout au moment où les Sénégalais se penchent sur les nombreux problèmes qui se posent à l'ensemble de notre système éducatif. Ainsi, le livre de Famara Ibrahima Sagna nous invite à jeter un regard rétrospectif, mais aussi prospectif et heuristique sur les institutions qui ont formé les premiers administrateurs, ceux qui ont été à la base de la construction de l'Etat du Sénégal ».

40 ans d'expérience dans la gestion des affaires de l'Etat ont permis à Famara Sagna de jeter un regard constructif sur la marche de l'administration, à travers sa nouvelle parution qu'il veut inscrire dans la postérité. Ce en s'inspirant de pères fondateurs de ce corps.

L'itinéraire de la formation des corps de la haute Fonction Publique de notre pays, de l'ENFOM à l'ENAS, en passant par l'IHEOM, fournit au lecteur des indications fortes utiles sur les cadres, les institutions, les programmes, les contenus, les thèmes, les finalités et les visées de ces formations.

L'auteur conclut par un appel à « enrichir le débat ». Il s'agit bien, en effet, d'un débat. Il s'agit d'un débat sur la validité et l'efficacité des premières institutions qui ont formé les premiers sénégalais, qui ont contribué à bâtir les premiers fondements de notre Nation. Il s'agit d'un débat pour la nécessité de repenser, de concevoir les nouveaux contenus, qui doivent aboutir à la formation d'un Sénégal nouveau, en phase avec son époque et les aspirations légitimes de son peuple. Le tout, dans « une discrétion » nourrie à l'aune de l'humilité, qui est la marque de fabrique principale de l'homme ».

Famara Ibrahima Sagna est né le 26 novembre 1938 à Ziguinchor. Il fut Sg national du bureau politique du Ps, chargé des Affaires Economiques et Président de la Commission des Affaires Economiques et Financières du Comité centrale du Parti. Apres sa démission du poste ministériel, il entreprit un dialogue fructueux entre l’opposition et le Ps au pouvoir. C’est notamment sa médiation réussie entre Me Abdoulaye Wade et le président Abdou Diouf qui ont pu mettre en place un Gouvernement de majorité présidentielle le 8 avril 1991.


Lundi 15 Septembre 2014 - 16:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter