"Pas de grâce pour Karim Wade", Macky Sall



Le président Sall n'entend pas accorder de répit aux délinquants financiers qui ont dépouillé le pays de ses richesses sous le magistère de Me Wade. C'est du moins la confidence de Macky Sall a faite à un de ses hôtes qui se souciait du sort qui sera réservé à Karim condamné à une peine de six (6) ans de prison pour enrichissement illicite. Selon le Chef de l'Etat, preuve a été apportée par la justice que Wade-fils a profité du règne de son père pour déstructurer l'économie du pays. Ainsi l'idée de lui accorder la grâce ne lui effleure même pas l'esprit. "Grâce, faudrait d'abord qu'il en fasse la demande. a répondu Macky Sall de manière humoristique, relève "l'As". 

"Plus sérieusement, je n'y pense même pas. Je pense que le Sénégal a besoin de rupture pour se développer, on ne peut pas jouer impunément avec les deniers publics", a dit le président de la République. 


Lundi 7 Décembre 2015 - 08:31




1.Posté par Leuk le 07/12/2015 19:40
Karim Wade n'est demandeur d'une quelconque grâce, ni directement ni indirectement.
C'est clair et net.

Et que faire de ce régime qui foule aux pieds les lois et conventions internationales, à l'échelle sous-régionale réf. à la Cour de la CEDEAO, à l'échelle mondiale réf. à Commission des Droits de l'Homme des Nations Unies?

Oh! Ces gens-là règnent, oppriment utilisant des arguments juridiques. Staline est passé par là encore que ce n'est plus le siècle ni le même contexte socio-économique.

Demain fera jour. En attendant, Gorgui est en train de rire sous cape.
Sacré Macky

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter