« Pas de projet de développement en Casamance sans passer par des négociations avec le MFDC », César Atoute Badiate



Retournement de situation en Casamance. D’abord d’accord sur la construction des pistes de production autour de la Route Nationale (RN) 6, le chef rebelle de Kasserole recule. César Atoute Badite dit s’opposer catégoriquement à la construction de ces routes. Il ne s’arrête pas là, plus de déminage encore moins de projet de développement en Casamance. Ceci, sans l’aval du mouvement séparatiste. C’est ce qui est, en effet, ressorti de la rencontre tenue à Sao Domingos (Guinée Bissau) mardi. C’était sous l’égide du cardinal Théordore Adrien Sarr à la tête d’une délégation dont le président du comité de réflexion pour le retour de la paix en Casamance et l’Evêque de Ziguinchor. Monseigneur Paul Abel Mamba. Selon qui il s’agissait de tenter de lever les points de désaccords sur les pistes de production qui doivent être faites par le Millenium Challenge Account (MCA).


Des discussions qui ont duré huit (8) tours d’horloge. Au final, le chef rebelle du Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC) a campé sur sa décision : « Pas de projet de développement en Casamance sans passer par des négociations avec le MFDC ».


Jeudi 5 Juin 2014 - 11:37




1.Posté par JUGE le 05/06/2014 18:57
JE SUIS EN PHASE AVEC CESAR ATOUTE BADIATE. A PARTIR DU MOMENT OU TOUBA VEUT UN STATUT SPECIAL, ET QUE CERTAINS REPRESENTANSTS DE CETTE COMMUNAUTE MENACENT MEME L'ETAT, POURQUOI LE MAQUIS QUI RECLAME LE MEME STATUT DEPUIS DES ANNEES VA ACCEPTER DE SE PLIER. L'ETAT ABDIQUE DEVANT LES MARABOUTS, LA CASAMANCE SERA EN GUERRE, AIDEE ET SOUTENUE PAR LES PUISSANCES QUI NE SOUHAITENT PAS UN REGIME ISLAMIQUE MOURIDE AU SENEGAL. MEME LA COHESION DE L'ARMEE RISQUE D'ETRE REMISE EN CAUSE PAR LA GOURMANDISE DE TOUBA. SI TOUBA A UN STATUT SPECIAL, ALORS LA CASAMANCE AURA SON INDEPENDANCE ET ACCUEILLERA TOUS CEUX QUI NE VEULENT PAS VIVRE DANS UNE REPUBLIQUE WOLOF MOURIDE. ON VEUT FAIRE UNE AUTOROURE DAKAR TOUBA ALORS QUE LA CASAMANCE ET LES REGIONS PERIPHERIQUES MANQUENT DE TOUT. Y EN MARRE.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter