Pas de retraite pour Me Wade : L’avocat d’affaires, consultant international, va aménager à l’immeuble Tamaro

Celui qui se compare toujours à Abdou Diouf, veut créer encore la différence. Wade n’est pas Diouf. Après le Palais de la République, Abdou Diouf avait choisi l’exil, précisément la France. Comme il l’avait affirmé au lendemain de la deuxième alternance politique survenue le 25 mars dernier, Me Wade va rester au Sénégal et œuvrer comme avocat d’affaires, en ouvrant un cabinet à l’immeuble Tamaro. Là où son fils, Karim Wade, avait ses bureaux en tant que Président exécutif de l’ANOCI, puis ministre.



Pas de retraite pour Me Wade : L’avocat d’affaires, consultant international, va aménager à l’immeuble Tamaro
Selon une source citée par un journal de la place, « Le Président Wade aura ses nouveaux bureaux dans  le même bâtiment qu’occupait Karim Wade, pour y conduire ses activités de consultant international ». Toujours selon cette source, le Président Wade aménagera à l’immeuble Tamaro avec certains collaborateurs qui l’entouraient lorsqu’il était aux affaires, comme son ancien directeur de Cabinet.
Lequel ? « Même si un système entoure l’identité de ce directeur de Cabinet personnel, on croit savoir qu’il s’agira de Mamour Cissé », indique une autre source proche du Secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (PDS).

Pour rappel, après les résultats du premier tour de la Présidentielle, le leader du PSD/Jant-bi, ministre d’Etat auprès du Président Wade, avait été nommé directeur de Cabinet par intérim de ce dernier. Eclipsant du coup le titulaire du portefeuille, Mamour Cissé était devenu l’homme fort du Palais, qui contrôlait les fonds de la campagne électorale.
Me Abdoulaye Wade, toujours secrétaire général du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), veut ainsi rester encore longtemps présent dans la situation sociopolitique du Sénégal.

Gata Doré

Lundi 16 Avril 2012 - 18:49




1.Posté par Guangué le 16/04/2012 19:09
Tous les dictateurs sont des Persona non grata en France et en Occident,
Même s'il reste au Sénégal, il continuera son entreprise de manipulations et de mensonges. Qu'il aille en prison, c'est le lieu indiqué pour les hauts traitres!

2.Posté par wade le 17/04/2012 10:54
"consultant international"......! pour apporter son savoir faire en matière de vol à grande échelle!
c'est une honte ce type doit être jugé aujourd'hui pour ce qu'il a fait à titre personnel au moins, et il y a matière à être condamné .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter