Passation de service au Ministère de l’Enseignement supérieur : Serigne Mbaye Thiam, « Je ne suis pas Zorro qui réglerait tous les problèmes »

Humilité oblige, le nouveau patron du ministère de l’Enseignement supérieur a fait savoir au cours de la passation de service avec le ministre sortant Amadou Tidiane Bâ, qu’il n’est pas un Zorro qui sortirait de son épée légendaire toutes les solutions aux problèmes que traverse le secteur.



Passation de service au Ministère de l’Enseignement supérieur : Serigne Mbaye Thiam, « Je ne suis pas Zorro qui réglerait tous les problèmes »
Pour lever l’équivoque, M. Thiam a tenu à faire savoir qu’il n’est pas le ministre de l’Université, mais de l’Enseignement supérieur et de la recherche.

En ce qui concerne le nombre pléthorique d’étudiants non orientés qui seraient des milliers, Serigne Mbaye Thiam rectifie : « de l’extérieur, il est facile de faire des critiques et donner des chiffres, mais en réalité il s’agit d’environ 600 étudiants ».

Le ministre de l’Enseignement supérieur a affirmé, par ailleurs, qu’il va garder la même équipe du département. Partant du principe « que les fonctionnaires doivent être loyaux vis-à-vis de l’Etat et du peuple qui paie les impôts » et non lui, selon le journal « L’As Quotidien ».

L’Inspecteur général de l’Etat qui lui avait remis les clés des véhicules et les puces de téléphones de ses collaborateur, s’est étonné qu’il ne soit pas venu encadré de ses futurs hommes de confiance. « Je suis venu seul parce que j’ai trouvé des collaborateurs ici et je compte travailler avec eux », indique le ministre le plus attendu sur les dossiers brûlants de l’Enseignement en général. 




Samedi 14 Avril 2012 - 12:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter