Paul Kagame attaque la CPI à la tribune de l'ONU

Le président rwandais était, ce mercredi 25 septembre, à la tribune des Nations unies lors de son Assemblée générale. Et il s’en est pris à la Cour pénale internationale qui a, selon lui, « humilié les Africains »



http://www.rfi.fr/sites/filesrfi/imagecache/rfi_43_large/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/2013-09-25T202030Z_781013163_TB3E99P1KI2R0_RTRMADP_3_UN-ASSEMBLY_0.JPG
http://www.rfi.fr/sites/filesrfi/imagecache/rfi_43_large/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/2013-09-25T202030Z_781013163_TB3E99P1KI2R0_RTRMADP_3_UN-ASSEMBLY_0.JPG
Paul Kagamé, Président rwandais
"Soutenir le consensus global contre l'impunité et créer une justice internationale pour la combattre, nous l'avons fait, en pensant qu'un tel système favoriserait la paix et la sécurité entre les nations. La Cour pénale internationale a violé ces principes. La CPI a fait preuve de préjugés à l'égard des Africains. Au lieu de promouvoir la justice et la paix, elle a négligé les efforts de réconciliation en humiliant les Africains et leurs leaders pour servir les intérêts politiques des puissants. Les procès en cours contre les président et vice-président kényans le démontrent comme une évidence. Les leaders kényans ont montré leur détermination à rompre avec les erreurs du passé en réconciliant les communautés, pour aller de l'avant, c'est ce qui explique que les citoyens kényans ont voté pour eux. Les Nations unies et le Conseil de sécurité doivent étudier cette situation mais également la question plus large de la compétence universelle".
 
 


Source : Rfi.fr
 

Dépéche

Jeudi 26 Septembre 2013 - 11:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter