Pèlerinage 2016: Mankeur Ndiaye annonce des innovations

Le pèlerinage à la Mecque édition 2016 démarre sous de bons auspices avec des nouveautés annoncées par le Ministre des Affaires étrangères Mankeur Ndiaye qui a révélé qu’outre le changement du Commissariat au pèlerinage en Délégation générale au Commissariat, le nombre de missionnaires va passer de 150 à 20, mais aussi la suppression du quota de l’Etat. Mankeur Ndiaye a annoncé ces quelques mesures au cours de la cérémonie de lancement de l’édition de 2016 du pèlerinage aux lieux Saints de l’Islam, en présence du Délégué général au pèlerinage, le Professeur Abdou Aziz Kébé et du délégué général adjoint.



Pèlerinage 2016: Mankeur Ndiaye annonce des innovations
 Le ministre des Affaires Etrangères liste les innovations « nous avons décidé, à la suite du conseil interministériel présidé par le Premier ministre de mesures nouvelles. D’abord, il n’y a plus de quotas alloués à la présidence de la République, à la Primature, au ministère des Affaires étrangères en ce qui concerne la mission d’encadrement. C’est une décision historique prise par le président Macky Sall qui dit qu’il n’y aura plus de quotas de missionnaires. Il a décidé qu’il n’y en aura plus pour la Primature, le ministère des Affaires étrangères et la tutelle du pèlerinage. Nous allons compter sur une équipe réduite de 20 missionnaires au maximum. Il nous est arrivé, certaines années, d’avoir plus de 150 missionnaires. Ce qui constitue quand même des dépenses extraordinaires».
 
Pour combler le gap, il a souligné que la structure en charge de l’organisation du Hadj, va ainsi «travailler avec des vacataires et surtout mettre à contribution nos compatriotes qui vivent en Arabie Saoudite. Cela nous permettra de réduire le coût du pèlerinage, parce que chaque année, le budget du pèlerinage est de un milliard FCFA », a indiqué le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur.

 A ces mesures, le chef de la diplomatie sénégalaise d’ajouter la volonté de l’Etat de réduire le temps de séjour des pèlerins à la Mecque. «Nous travaillons à réduire la durée du pèlerinage. Parce que, autant la durée est longue, autant le pèlerin est confronté à des difficultés. Cette année, nous tournerons autour de 23 ou 24 jours. L’année prochaine nous pensons pouvoir faire davantage pour arriver à organiser le pèlerinage au maximum dans 2 semaines. Et cela dépend également de la disponibilité des vols des compagnies aériennes».

Khadim FALL

Samedi 18 Juin 2016 - 11:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter