Pèlerinage chrétien : le nombre de pèlerins passe de 450 à 250

Le nombre de pèlerins est passé de 450 en 2013 à 250 pour l'édition 2014 du pèlerinage chrétien en terre sainte, a indiqué le président du Comité interdiocésain national des pèlerinages catholiques (CINPEC), Monseigneur Benjamin Ndiaye qui a précisé que l’étape de Paris a été supprimée pour la première fois.



Pèlerinage chrétien : le nombre de pèlerins passe de 450 à 250
‘’Nous avons ramené le nombre de pèlerins à un chiffre plus raisonnable, étant donné que tous les ans, on peut partir avec 250 pèlerins’’, a t-il dit en marge à une assemblée générale des pèlerins tenue, samedi, en prélude au pèlerinage 2014 prévu du 20 août au 9 septembre. ‘’Quand, l’année dernière, nous avons fait l’expérience d’être près de 450 pèlerins, à la manière dont on travaille et compte tenu du rythme soutenu du pèlerinage chrétien, il était difficile de gérer 450 pèlerins’’, a expliqué l’évêque de Kaolack.
 
 
L’étape de Paris a été aussi supprimée car, selon lui, il s’agira ‘’d’un voyage direct sur Israël, ceci dans le but d’être dans les meilleures conditions physiques pour vivre l’étape la plus importante de notre pèlerinage, en passant 10 jours en Terre sainte là où Jésus est né, mort et ressuscité’’. Le thème de cette édition, ‘’Pèlerinage avec la Sainte famille’’, a été inspiré du Synode extraordinaire de la famille prévu en octobre à Rome (Italie). 

 
‘’De la terre sainte, nous irons à Rome et nous aurons cette fois-ci la joie de participer à l’audience pontificale du Pape à la place Saint Pierre et ce sera, pour nos pèlerins, l’occasion de vivre l’universalité de l’église au contact d’autres chrétiens venant d’autre parties du monde’’, a-t-il expliqué. ''Une autre innovation se situe dans l’étape d’Italie où nous irons à Assise, car le Pape François a voulu mettre son pontificat sous l’égide de François d’Assise qui est un homme qui avait choisi la pauvreté, et donc le Pape François insiste pour que nous soyons une église de pauvres au service des pauvres". 
 
Ensuite ‘’le pèlerinage prendra fin à Lourdes on nous aurons l’occasion de participer aux belles processions des pèlerins le soir’’, a-t-il précisé. Le président du CINPEC a rappelé que le coût réel du pèlerinage est ‘’de l’ordre de 3 millions de FCFA par pèlerin’’ et la subvention de l’Etat du Sénégal qui tourne autour de 300 millions de FCFA va permettre d’amoindrir les frais. La coordinatrice du pèlerinage Renée James Ndiaye est revenue durant l’assemblée générale sur les bonnes manières à adopter comme la ponctualité et le respect des heures de repos, la discipline à l'enregistrement et à l'embarquement.
 
APS

Sedicom

Lundi 21 Juillet 2014 - 16:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter