Pension de retraite: Mamadou Racine Sy campe sur sa décision

«La situation des retraités est bien meilleure aujourd’hui même s’ils ne le reconnaissent pas». C’est l’avis du PCA de l’Ipres, selon qui « les pensions de retraite ont connu une hausse de 40% en 5 ans soit 8% par an». Mamadou Racine Sy de souligner que : « quelqu’un qui n'a cotisé qu’un an dans sa vie et qui va en retraite, aura forcément une pension faible».



«L’augmentation des pensions de retraite était asymétrique. Depuis 2012, nous avons dit que ces augmentations se feront de manière linéaire», a déclaré Mamadou Racine Sy en marge de l’ouverture de l’agence de l’Institut de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres) de Rufisque.

Selon le PCA de l’Ipres, «quand on passait du trimestre au bimestre, c’était évident que le retraité allait gagner en deux (2) mois ce qu’il gagnait en un trimestre».

 Et, ça, «ils l’ont tous reconnu, devant tout le monde qu’ils gagnent plus que ce qu’ils gagnaient  en un trimestre».
A en croire Mamadou Racine Sy, les pensions de retraite ont connu une hausse de 40% de 2012 à 2017. Depuis 2012, le cumul des augmentations de pensions a atteint  40%.

«Ce qui est non négligeable pour le système de pension de notre pays», a-t-il soutenu. Avant d’ajouter que, « sur chaque 10%, l’Ipres a augmenté 400 FCFa».

 «Quelqu’un qui n'a cotisé qu’un an dans sa vie et qui va en retraite, aura forcément une pension faible», a-t-il souligner.
 
  
 

Aminata Diouf

Mercredi 1 Février 2017 - 07:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter