Pénurie de Yamba en vue dans la banlieue: la police saisit 1,5 tonne de chanvre indien

Les éléments de la brigade de recherches du commissariat de police de la commune d’arrondissement de Yeumbeul se sont encore illustrés dans la lutte contre la délinquance de tout acabit. Ils ont, en effet, mis la main sur une importante quantité de l’herbe prohibée.



Pénurie de Yamba en vue dans la banlieue: la police saisit 1,5 tonne de chanvre indien
La traque aux gangsters a fait mouche dans la banlieue dakaroise. Les flics en civil du commissariat de police de Yeumbeul ont saisi plus d’une tonne de chanvre indien dans un véhicule de type 4/4  de couleur bleu immatriculé Dk - 85 07 –Z, une fausse plaque dit-on – sur la route de Boune village. Ils ont pu interpeller l’un des deux occupants de la voiture. Ce dernier nommé S. K, 22 ans, qui est de nationalité sénégalaise a vu le jour dans une contrée de la Casamance. Il est présentement en garde à vue dans la chambre de sûreté du commissariat de la commune. On signale que la valeur marchande de la drogue est évaluée à plus de 50 millions de francs.

 
Tout est parti d’une patrouille de sécurisation effectuée  avant-hier mardi à 3h du mat’ par les éléments de la brigade de recherches dans les quartiers malfamés et des milieux interlopes de la banlieue. Les flics revenaient de la commune de Keur Massar – empruntant la route de Boune village – lorsqu’ils ont aperçu dans la nuit noire un véhicule suspect de type 4/4 roulant en sens inverse. Ils ralentissent et tentent d’identifier les deux occupants du véhicule. Mais, le chauffeur de la voiture, sachant avoir affaire à une fourgonnette de la police, s’arrête net et tente de faire demi-tour pour prendre la fuite. Il manœuvre et donne de violents coups de volant pour se frayer un chemin. Mais, du fait de l’étroitesse de la chaussée, il «s’embourbe» et s’emmêle les pinceaux.

 
Les policier flairent un coup tordu et foncent sur le véhicule suspect. Mais, les deux compères s’extirpent en catastrophe de la voiture et se sauvent dans des directions différentes. Les limiers déboulent de leur fourgonnette et se lancent aux trousses des présumés délinquants. L’un de ces derniers (S. K gardé à vue) se perd dans les dédales mal éclairés de la bourgade et atterrit dans un trou rempli d’eaux stagnantes et boueuses. Il se débat alors dans les flots puants et peine à se tirer d’affaire. Les limiers le rejoignent dans les eaux, le repêchent et le ramènent avec eux. Mais, à peine ouvrent-ils le véhicule, ils tombent des nues à la vue des sacs (10) remplis de blocs de chanvre indien. Ils le conduisent au commissariat de police et le soumettent à une interrogation.
 
Le suspect passe aux aveux et indique revenir des îles de Karone (Casamance) à bord d’une pirogue qui, dit-il, s’est échoué sur la berge de Mbao. Selon toujours notre informateur, le mis en cause ajoute avoir effectué pour la deuxième fois une pareille opération dans les mêmes circonstances. Quant au chauffeur du véhicule suspect, il fait l’objet de recherches.

 
On signale que les hommes du commissaire de Yeumbeul (Tidiane Sambou nouvellement installé dans la commune) ont effectué dans un passé récent d’autres saisies de drogue (4kg) sur un dealer notoire nommé Abass B présentement dans les liens de la détention préventive. Ce dernier a été coincé avec un sachet contenant la camelote tôt le matin dans les artères de marché Bou Bess de Guédiawaye.
En attendant de mettre le grappin sur le reste de la bande, S. K, le suspect arrêté, devra répondre aux questions des enquêteurs policiers avant son déferrement au parquet. L’enquête suit son cours.

Vieux Père NDIAYE Correspondant banlieue Dakar

Jeudi 6 Mars 2014 - 08:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter