Pénurie de gaz butane: les éclairages du PCA de la SAR

Se prononçant sur la pénurie du gaz qui plane au Sénégal, le Président du Conseil d’Administration de la Société Africaine de Raffinage (SAR) souligne un "déficit de plus de 6,9 milliards entre 2007 à aujourd’hui que l’Etat du Sénégal devrait payer à la SAR qui doit à son tour 4 milliards à son fournisseur en gaz butane". Et ce, pour "régler définitivement le problème d’approvisionnement" du produit sous nos cieux



Pénurie de gaz butane: les éclairages du PCA de la SAR


 « Un contrat a été signé en décembre 2011 avec la société ITOC pour la fourniture continue de 140.000 tonnes de gaz butane. Ce qui se passe, c’est que la SAR reste devoir à ce fournisseur un montant de quatre milliards mais comme vous le savez les importations du gaz qui sont faites par la SAR en déficit structurel et entre 2007 et aujourd’hui, nous avons un déficit de 6, 9 milliards que le l’Etat doit rembourser à la SAR pour permettre à la SAR de pouvoir régler les dettes antérieures qu’elle a vis-à-vis de son fournisseur ITOC. Je pense que tant que cette question là, n’est pas réglée de façon définitive, on peut être confronté à des difficultés d’approvisionnement du gaz butane. Dans le court terme, je pense qu’il y a déjà une solution car les derniers bateaux qui sont arrivés à Dakar, ont été achetés directement par les distributeurs en tout cas les trois derniers bateaux et le quatrième qui est en rade va être acheté par le distributeur total. Cela s’est fait trois fois, je ne vois pas pourquoi, cela ne se ferait pas une quatrième fois », a livré la PCA de la SAR sur les ondes de la RFM.


Mercredi 19 Juin 2013 - 14:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter