Pénurie en vue du sucre : les causes des prémices d’un manque

Le sucre qui se fait rare depuis quelques jours suscite une kyrielle d’interrogations de la part des consommateurs sur l’origine de l’insuffisance de cette denrée de consommation très usitée. En effet, si des voix s’élèvent déjà pour expliquer la situation par une volonté des commerçants de refuser d’appliquer les prix homologués par l’Etat, 10.000 tonnes de sucre en souffrance au Port de Dakar pourraient également constituer la cause de la pénurie en vue.



Pénurie en vue du sucre : les causes des prémices d’un manque
Si l’accusation à l’encontre des commerçants qui voudraient passer outre l’application des nouveaux prix souffre pour le moment de preuves, le stockage au Port de Dakar de tonnes de sucre d’une valeur de six (6) milliards de FCFA ne fait pas de doute, à en croire les importateurs de cette denrée qui se lamentent de pertes incommensurables, avec 10.000 tonnes de sucre retenus au Port, occasionnant du coup des pertes de 06 milliards de nos francs.
 
« Nous avons importé des tonnes de sucre qui sont retenus au Port de Dakar par l’Etat. On subit un préjudice énorme  et on paie des frais de magasinage estimés à 6 millions par jour », s’est plaint Mamadou Ndiaye, opérateur économique à qui le journal « L’observateur » a ouvert ses colonnes. Par ailleurs, « cela fait deux mois que mes containers sont retenus au Port…On nous réclame un document de déclaration d’importation de produits alimentaires qu’on refuse de nous délivrer », dénonce M. Ndiaye.
 
A rappeler que le gouvernement sénégalais a récemment pris la mesure d’interdire toute importation de sucre pour dit-on, permettre à la Compagnie Sucrière Sénégalaise (CSS) d’écouler ses 46.000 tonnes de sucre, soit une valeur de plus de 30 milliards de FCFA dévalués.
 


Jeudi 6 Juin 2013 - 15:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter